Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe-et-Moselle
Audrey Bardot, suppléante






 
Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter


Vidéo à la une


Agenda
Jeudi 25 juillet

Détail de la journée

En circonscription

14h00-
15h00
Visite du GAEC de l'Altiplano
Courcelles
15h30-
16h30
Echanges avec Sonia Chaumont, maire de Courcelles
Courcelles
17h00-
18h00
Réunion Esprit Civique 
Visioconférence
 
 
NEWSLETTER
Restez informés des actualités de Dominique Potier en vous inscrivant à la newsletter

 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr


contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tel : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

Lettre 11

Feuilletez la Lettre n°11 sur Calaméo :
 
LETTRE N°11

 

 

Edito

Notre maison commune

L'image est belle, l'idée est forte : la planète est notre « maison commune ». La même expression désigne la Mairie et plus largement la République. Notre génération est habitée par la conscience que tout peut finir : au propre comme au figuré, nos maisons brûlent ! Inutile de faire l'inventaire des périls écologiques et démocratiques, ils touchent à l'essentiel. La question du partage de l'eau est dans tous les esprits. De l'Ukraine à l'Afrique sub-saharienne, la paix n'a jamais été aussi fragile depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. La montée de l'extrême-droite partout en Europe et ici en France obscurcit un récit européen forgée dans la lutte contre le nazisme. 

Mais l'histoire n'est pas écrite : ni pour les élections présidentielles de 2027, ni pour cette décennie critique pour le climat: le temps présent est toujours celui du commencement ! 
 

Il est aussi celui de la redécouverte du génie républicain. Liberté-Égalité-Fraternité : qu'un seul terme nous manque et le peuple est sans lieu…Malheur, ainsi, à ceux qui oublient que, sans la fraternité, l'émancipation individuelle est sans issue. Loin de nous libérer, elle prépare dans la solitude à la pire des servitudes, de l'idolâtrie de l'argent à la fascination pour les régimes totalitaires. L'individualisme comme le matérialisme sont des impasses, la fraternité notre assurance-vie.
 

La fraternité, c'est la « décence commune » de tous ceux qui, humblement, tiennent notre pays debout. Elle se nomme conscience professionnelle dans les entreprises et les services publics, politesse dans la vie quotidienne et générosité dans la vie sociale. Elle est, tel un fil de vie, notre façon d'être avec et pour les autres, 

La fraternité, au-delà des relations interpersonnelles, c'est la fabrique toujours recommencée d'institutions justes, l'essence même de la politique. Elle se nomme clarté dans le déchiffrement du monde, respect dans le débat public, courage dans la quête de la justice et du bien commun. Elle est le contraire du populisme.

La fraternité puise à la source vive de nos humanités, de notre rapport à la culture, à la nature, à « d'autres vies que la mienne ». Elle née, au sens laïc du terme, d'une dimension spirituelle qui seule rend possible la révolution du partage. Vivre tous dignement sur une planète aux ressources finies: une épopée commune !
 

J'aime ces image de chantiers collectifs dans les années 60 autour de l'eau et des premiers équipements de la modernité bâtis avec trois fois rien. Il y a de la joie et de la fierté. Cette 11ème lettre témoigne du fait que, sur notre territoire, cette aventure humaniste n'est pas finie.
 

La politique est à la hauteur du temps présent lorsqu'elle s'incarne dans une éthique de la pensée et de l'action. Il faut l'avouer, et singulièrement depuis un an, ce n'est pas l'image qu'elle a donné. Le risque est d'ajouter du désespoir au désespoir en nous plaçant dans le rôle de l'observateur. L'appel à l'engagement est universel ! A l'aube de ce nouveau mandat, avec Audrey Bardot et toute l'équipe parlementaire, nous vous exprimons à nouveau notre gratitude pour votre confiance en juin 2022 et la joie de vous retrouver pour ce bilan annuel, aux rendez-vous citoyens de Thiaucourt, Liverdun, Toul, Colombey les Belles, Vézelise et Neuves-Maisons.

Votre député,
Dominique POTIER

 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©