Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe-et-Moselle
Audrey Bardot, suppléante







 
Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter


Vidéo à la une


Agenda
Samedi 2 mars

Détail de la journée

En circonscription

10h30-
13h00
Inauguration de la Forêt Urbaine du Bourg-Centre de Thiaucourt-Regniéville
Thiaucourt
14h00-
15h00
Manifestation organisée par l'Association France Palestine Solidarité de Lorraine-Sud
De la place des Vosges à la préfecture
 
 
NEWSLETTER
Restez informés des actualités de Dominique Potier en vous inscrivant à la newsletter

 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr



contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tel : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

Actualités

Vendredi 26 janvier 2024

Agriculture, nature, futur ?

Agriculture, nature, futur ?
Alors que le monde agricole exprime sa colère depuis plusieurs jours, j'ai pu exprimer mardi, lors des questions au gouvernement, notre émotion suite au drame survenu en Ariège : "Nous sommes tous paysans". Cette situation nous oblige à la dignité et au refus de toute démagogie.
  • Au nom du groupe Socialistes et apparentés, j'ai pu exprimer dans l'hémicycle trois principes clairs 

    Premièrement, la prospérité de l'agriculture française s'est bâtie dans le cadre de l'Union européenne, et c'est par l'Union européenne que l'agriculture française renouera avec la prospérité ;
    Deuxièmement, au risque d'être impopulaires, nous refuserons toujours d'opposer l'écologie et l'économie, car notre sécurité alimentaire dépend de la santé du vivant ; 
    Troisièmement, la défense du pouvoir d'achat de nos concitoyens ne doit pas se faire au prix de la destruction d'emplois industriels et agricoles, mais grâce au partage tant sur les prix que sur la valeur.

    Les normes devront toujours être ajustées et appliquées avec humanité, mais ne nous trompons pas d'adversaire, la souffrance d'une partie monde paysan trouve sa source dans les dérégulations, les concurrences déloyales et les expressions les plus néfastes du libéralisme. C'est ce que nous avons rappelé dans notre communiqué de presse ici ainsi que dans mes interventions dans la presse : Libération ; France Info Tv ; L'Est RépublicainFrance Bleu Sud Lorraine.
  • Cette même semaine, nous avons co-organisé un colloque sur la loi d'orientation agricole avec le collectif "Nourrir", et nous avons participé à une journée avec la Fédération Nationale de l'Agriculture Biologique dédiée à la crise de la filière. 
     
  • J'ai également co-signé deux tribunes sur les mêmes enjeux : une appelant à une régulation des « nouvelles techniques génomiques » ici ; et une autre rappelant l'urgence d'une grande loi foncière pour éviter la spéculation et permettre le renouvellement des générations ici.
  • Par ailleurs, et dans un dialogue apaisé, nous agissons sur le territoire avec Pays Terres de Lorraine, autour du Projet alimentaire territorial Sud. Ce dernier porte l'ambition de réconcilier les producteurs avec les consommateurs et l'économie avec l'écologie. Retrouvez la présentation de ce programme : ici
 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©