Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe-et-Moselle
Audrey Bardot, suppléante







 
Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter


Vidéo à la une


Agenda
Dimanche 21 avril

Détail de la journée

En circonscription
 

11h30-
13h00
"Festi'dons" 2024
Représenté par Audrey Bardot, députée suppléante

Blénod-lès-Toul
14h30-
17h00
"Fête des enfants" organisée par l'Association Culturelle Franco-Turque de Toul
Représenté par Audrey Bardot, députée suppléante

Toul
 
 
NEWSLETTER
Restez informés des actualités de Dominique Potier en vous inscrivant à la newsletter

 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr



contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tel : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

Actualités

Vendredi 31 mars

Une seule santé, une seule terre

Une seule santé, une seule terre
🔴 Monsieur le Président, comment est il possible - le même jour - de plaider pour une nouvelle économie de l'eau et de permettre la remise en cause du projet de retrait de l'herbicide S-metolachlore par l'ANSES et l'Agence européenne ? Cet avis est la conséquence d'une saisine du Gouvernement et il confirme… le risque de métabolites dans les nappes phréatiques. 
Plus largement, il serait dangereux de revenir sur le choix pionnier de l'Assemblée nationale de garantir l'indépendance de l'ANSES et sa responsabilité d'autoriser ou d'interdire des #pesticides  en fonction de leur impact sur l'environnement ou la santé humaine (art 1313 de la Loi de 2015) 
Cela reviendrait à subordonner ces décisions à intérêts économiques à court terme. 
Non ! La souveraineté alimentaire de nos territoires ne se joue pas d'abord sur les produits Phyto pharmaceutiques mais sur notre autonomie en protéines et la fin de notre dépendance aux énergies fossiles liés aux engrais azotés. 
Nous pouvons par contre réfléchir sereinement à une meilleure articulation des agendas nationaux et européens et surtout mieux anticiper la sortie des molécules les plus toxiques par un effort de recherche scientifiques dans le faisceau des solutions agro-écologiques. 
Nous devons refuser un monde qui verrait s'opposer santé humaine, accès à la nourriture et revenu agricole et oeuvrer inlassablement à une réconciliation de notre société par la science et la 
démocratie #OneHealth Paradoxe cette mauvaise controverse intervient quelques jours après un rapport de l'INRAe qui ouvre la voie apaisée d'une nouvelle agriculture.
 
 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©