Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe & Moselle
Martine Huot-Marchand, suppléante

Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter

Vidéo à la une

Agenda
jeudi 17 juin 2021

Détail de la journée

En circonscription 

8h30 Réunion d'équipe
9h Rendez-vous avec la Présidente de ATD-Quart Monde
11h - 16h Permanence parlementaire 
17h Campagne élections départementales
18h Réunion avec les élus
 








 
Lettre d'information
Restez informés des actualités de Dominique Potier tout au long de son mandat
 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr

contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tél : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

Actualités

Vendredi 4 juin 2021

Une seconde vie pour les friches

Une seconde vie pour les friches
Depuis près d'une décennie, notre territoire a fait le choix politique de donner une seconde vie aux friches industrielles, militaires, publiques grâce à la mobilisation exceptionnelle des fonds de l'Établissement Public Foncier.

Quelques exemples parmi d'autres : la friche Lerebourg à Liverdun, l'ancien hôpital Jeanne d'Arc à Dommartin-lès-Toul, les locaux désaffectés de l'INRS à Neuves Maisons

Dans la même dynamique, je milite pour un grand plan national de remembrement et de renaturation des friches, véritable levier de transition écologique et de revitalisation des villes et des espaces en déprise.
C'est le sens de ma question écrite sur l'usage des anciens terrains militaires et de l'amendement que nous avons fait adopter dans le projet de loi Climat.

Aujourd'hui, nous nous réjouissons donc que le plan de relance intègre un fonds de 650 millions d'euros pour le recyclage des friches. C'est une opportunité pour notre territoire, sur lequel deux projets ont été d'ores et déjà retenus dans la première phase de l'appel à projet : la rénovation du centre médiéval de la Ville de Toul et la poursuite de la requalification de la ZAE du Parc de Haye.

Deux autres projets sont également en cours d'instruction : la construction du siège de la communauté de communes de Moselle et Madon sur une ancienne friche et la reconversion d'un ancien hôtel en logements adaptés pour les seniors à Xeuilley.

Autre piste, explorée par la communauté de communes de Colombey : celle de l'ancien dépôt de munitions de la BA 133.
 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©