Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe & Moselle
Martine Huot-Marchand, suppléante

Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter

Vidéo à la une

Agenda
jeudi 03 décembre 2020

Détail de la journée

En circonscription

10h00 Information sur le plan de relance - Dispositif PAT  organisée par la DRAAF via le réseau PARTAAGE
Webinaire
14h00 Réunion Préfecture de Région : mise en oeuvre du plan France Relance et présentation de "Business Act"
Visioconférence
14h00 Les ateliers du développement local - Pays Terres de Lorraine
Visioconférence
14h00 Rencontres AFIREM (Association de formation, d'information et de recherche en matière d'enfance maltraitée): La Covid : une nécessité de revisiter nos pratiques en Protection de l'Enfance.
Webinaire - Martine Huot-Marchand participe à cet évènement
15h00 Commission de suivi de l'usine SAM
Mairie de Neuves-Maisons
17h00 Rendez-vous en permanence parlementaire
Toul


A l'Assemblée Nationale

8h30 Echange avec AgroParis Tech sur le cours du foncier agricole
Rendez-vous téléphonique
9h Réunion de la mission d'information sur le partage de la valeur 
11h Auditions de la mission d'information conditionnalités aides publiques
 








 
Lettre d'information
Restez informés des actualités de Dominique Potier tout au long de son mandat
 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr

contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tél : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

Actualités

Samedi 3 juin 2017

Un jour, une fierté

Un jour, une fierté
#Fierté6 Dès juin 2012, j'ai été alerté par des injustices dont étaient victimes des jeunes qui voulaient devenir agriculteurs et sur le retournement des prairies naturelles. En échangeant avec d'autres députés et en réunissant toutes les organisations agricoles, nous avons mieux compris les causes de ce désordre : le monopole des plus puissants (voire de multinationales chinoises !) sur le marché foncier.

Au même moment, la fin des quotas laitiers fragilisait nos producteurs en les exposant aux aléas du marché mondial et aux abus de la grande distribution.
 
Nous avons depuis, inlassablement, porté des amendements, puis une Loi pour défendre l'agriculture familiale. La protection et le partage du foncier sont la base de notre économie et de la mise en valeur de nos ressources naturelles. Notre espace rural n'est pas un supermarché.
 

Face à la spéculation, nous sommes du côté de l'économie réelle et pour le renouvellement des générations. La mission obtenue auprès du ministère a réuni l'ensemble des responsables professionnels à Haroué autour de l'avenir de la polyculture- élevage en Lorraine.
 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©