Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe-et-Moselle
Audrey Bardot, suppléante







 
Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter


Vidéo à la une


Agenda
Lundi 26 février

Détail de la journée

A Paris - Salon International de l'Agriculture (SIA)

08h30-
09h30
Petit-déjeuner au stand de la Fédération Française des Producteurs Agrivoltaïques
Paris - SIA
09h30-
10h00
Rencontre avec la Fédération Générale de l'Agri-Agro CFDT
Paris - SIA
10h00-
14h00
Inauguration de l'espace Meurthe-et-Moselle
Paris - SIA
11h30-
12h15
Echanges avec le directeur général de l'ANSES
Paris - SIA
14h30-
18h00
Visite du Salon de l'Agriculture avec la délégation du parti socialiste : Jeunes Agriculteurs, Coop de France, INRAE/ANSES, FNSEA, Confédération Paysanne, Coordination Rurale; FNAB / Agence Bio - Agence Bio
Paris - SIA
18h30-
19h00
Soirée des filières laitières au stand du Centre national interprofessionnel de l'économie laitière 
Paris - SIA
19h00-
20h30
Inauguration du stand de la région Grand-Est
Paris - SIA
 
 
NEWSLETTER
Restez informés des actualités de Dominique Potier en vous inscrivant à la newsletter

 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr



contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tel : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

Actualités

Vendredi 17 mars

Transpartisan et transyndical : un front uni contre l'accord UE-Mercosur

Transpartisan et  transyndical : un front uni contre l'accord UE-Mercosur
Avec une vingtaine de députés de l'arc républicain, soutenus par l'ensemble des syndicats agricoles et le monde de l'élevage, nous avons présenté un projet de résolution invitant le Gouvernement à exiger un débat à l'Assembleé nationale pour obtenir des  clauses contraignantes sur l'agriculture dans le cadre de l'accord de libre-échange UE-Mercosur. 

J'ai exprimé que ce n'était pas un combat de corporation, ou de l'Europe contre le reste du monde, mais celui de tous ceux qui sont attachés à la dignité humaine, et à notre maison commune. Nous devons sortir du dogme néolibéral pour échanger juste ce qu'il faut, et le faire de façon équitable.

Au fond, si nous sommes cohérents, la seule question qui compte est de savoir si, oui ou non, les accords internationaux engagés par l'UE  sont utiles pour faire face à l'urgence écologique et sociale. 
 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©