Dominique Potier
Député de la 5e circonscription
Martine Huot-Marchand, suppléante

Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter


Vidéo à la une


Agenda
vendredi 27 mai 2022

Détail de la journée 27/05

En circonscription
 

9h Marché
Toul
11h15 Cérémonie pour la Journée Nationale de la Résistance
Monument de la Résistance - Laxou
15h30 Marché fermier
Vergers des Moncels - Lagney
16h Vergers du Coteau
Lagney
19h Brasserie Cheval
L'Atelier - Toul
 
 
NEWSLETTER
Restez informés des actualités de Dominique Potier en vous inscrivant à la newsletter

 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr


contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tel : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

Actualités

Vendredi 11 mars 2022

Quatre balises dans la tempête

Quatre balises dans la tempête
La priorité est le souci des enfants de la guerre, à ces mineurs ukrainiens isolés à qui nous devons tendre la main. Partout des personnes ont répondu présent pour l'aide humanitaire et l'accueil des réfugiés. Nous serons au côté de la Préfecture, des élus et des citoyens pour inscrire ce mouvement dans la durée.

Le retour du tragique est aussi celui de la vertu et du courage. Notre mémoire collective rejaillit avec son cortège d'ombres et de lumières. L'esprit de la Résistance dont nous avons maintenu la flamme contre l'indifférence, reprend un sens nouveau à regarder l'héroïsme ukrainien et celui des citoyens russes qui manifestent. Nos pensées vont aux militaires français déployés dans la région, notamment en Roumanie.

Nous mesurons à quel point nos modes de vie et notre modèle de développement dépendent d'une énergie fossile, et génère une forme de servitude à de nouveaux totalitarismes. Nous connaissons désormais le prix de notre liberté et de notre souveraineté. Il est temps d'innover et de coopérer à toutes les échelles du territoire européen pour concilier sobriété et production décarbonée, autonomie énergétique, capacité de production industrielle et sécurité alimentaire.

Pour que nos sociétés ne soient pas emportées par la crise, nous devrons faire des choix radicaux en matière de justice : l'effort, pour être supportable par les plus pauvres, suppose un authentique partage. Le maintien des privilèges - parfois augmentés pendant la crise COVID - serait indécent face au coût social du prix de l'énergie.
 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©