Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe & Moselle
Martine Huot-Marchand, suppléante

Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter

Vidéo à la une

Agenda
mardi 24 novembre 2020

Détail de la journée

A l'Assemblée Nationale

9h - 10h Réunion du groupe d'étude sur les Objectifs de Développement Durable
10h15 - 12h30  Réunion du groupe socialistes et apparentés 
15h  - 17h Questions au Gouvernement
17h30 - 18h  Vote solennel sur la proposition de loi Sécurité globale
18h - 19h30 Commission des affaires économiques - Audition de président-directeur général d'Altice France
21h - 0h Commission des lois - Examen de la projet de loi sur le parquet européen et justice pénale spécialisée

 

 








 
Lettre d'information
Restez informés des actualités de Dominique Potier tout au long de son mandat
 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr

contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tél : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

Actualités

Mardi 3 avril 2018

Projet de loi « migrants »

Projet de loi « migrants »

En amont de l'examen du projet de loi «Pour une immigration maitrisée et un droit d'asile effectif », et nourris de notre expérience d'accueil à Tantonville, Sion, Neuves-Maisons et Velaine-en-Haye, j'ai participé au côté de Martine Huot-Marchad avec 3 autres parlementaires meurthe-et-mosellans à une série d'auditions sur le phénomène migratoire et notamment les questions posées par la mise en oeuvre du droit d'asile.

 

Initiée par Olivier Jacquin, et avec Laurent Garcia et Caroline Fiat, cette démarche a permis de rencontrer les élus concernés, les services du Département et les associations qui, localement, prennent en charge les demandeurs d'asile : ARELIA, l'ARS, AIDES, RESF, la Ligue des Droits de l'Homme, Un toit pour les migrants, le Secours Catholique et le diocèse de Nancy.

 

Une journée riche d'enseignements de terrain et de réalités concrètes au moment où débute l'examen du projet en commission des lois ce mercredi 4 avril : à ce stade, si la nécessité d'améliorer l'existant fait consensus, le risque est grand de voir, au nom d'un pragmatisme technique apparemment vertueux, une profonde altération de la notion même d'asile, ce droit qu'à chaque être humain de trouver refuge temporairement ou durablement face à des menaces ou des poursuites.

 

 

 

 

 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©