Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe-et-Moselle
Audrey Bardot, suppléante







 
Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter


Vidéo à la une


Agenda
Mercredi 29 mars

Détail de la journée

À l'Assemblée nationale et en circonscription 

08h30-
09h00
Réunion avec Commerce Équitable France
En visio
09h30-
13h00
Commission des Affaires économiques - Audition de Benoît Vallet, directeur général de l'ANSES puis examen de la proposition de loi Mieux manger en soutenant les Français face à l'inflation et en favorisant l'accès à une alimentation saine 
Assemblée nationale 
13h00-
14h30
Déjeuner avec Simon Bernard et Hugo Bevort, conseillers de la Première ministre  
Paris
14h00-
14h30
Réunion constitutive du Groupe d'études consacré aux exploitations agricoles et à la structuration des filières
Représenté par sa collaboratrice Suzanne Evain

Assemblée nationale 
14h30-
15h30
Réunion avec Boris Vallaud, président du groupe Socialistes et apparentés
Assemblée nationale
15h00-
20h00
Examen du projet de loi visant à protéger les logements contre les occupation illicites et suite de l'examen du projet de loi visant à lutter contre les arnaques et les dérives des influenceurs sur les réseaux sociaux 
Assemblée nationale 
 
 
NEWSLETTER
Restez informés des actualités de Dominique Potier en vous inscrivant à la newsletter

 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr



contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tel : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

Interventions en séances publiques

Mardi 9 février 2021

Pesticides : la puissance publique est-elle au rendez-vous ?

Pesticides : la puissance publique est-elle au rendez-vous ?
Un récent rapport de la Fondation Nicolas Hulot a révélé que sur les 23,2 milliards d'euros de fonds publics perçus annuellement par les acteurs de l'alimentation, seul 1% avait un effet avéré sur la réduction des pesticides. Alors qu'une révolution culturelle est engagée chez les producteurs et les consommateurs, la dissonance entre les objectifs assignés par les pouvoirs publics à l'agriculture et les moyens effectivement donnés aux acteurs est frappante.
Lors des questions au Gouvernement, j'ai fait part au Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation de trois leviers efficaces et justes pour diminuer l'usage des produits phytosanitaires : 
  • un rééquilibrage des aides de la Politique Agricole Commune en faveur de l'agroécologie
  • une vraie réforme foncière pour renouveler les générations
  • une réhabilitation de la science et la démocratie via le plan écophyto 
 
 

 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©