Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe-et-Moselle
Audrey Bardot, suppléante







 
Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter


Vidéo à la une


Agenda
lundi 26 septembre 2022

Détail de la journée

En circonscription

9h Copil de lancement de l'étude de l'impact de l'évolution du foncier agricole du Saintois
Haroué
12h15 Rencontre avec le commandant de la base aérienne Nancy-Ochey
Colombey-les-Belles
14h Assemblées Générales des outils du Pays Terres de Lorraine  
Allamps
14h30 Obsèques
17h Rencontre autour du projet local Territoire Zéro Chômeurs de Longue Durée et La Fabrique
Permanence parlementaire
17h Visioconférence sur la législation européenne concernant le devoir de vigilance 
Représenté par sa collaboratrice, Suzanne EVAIN
 
 
NEWSLETTER
Restez informés des actualités de Dominique Potier en vous inscrivant à la newsletter

 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr



contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tel : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

Actualités

Mardi 23 décembre 2014

Pesticides et agro-écologie : nous sommes tous une partie de la solution !

Pesticides et agro-écologie : nous sommes tous une partie de la solution !
Après six mois de travail et de déplacements sur le terrain, j’ai rendu aujourd’hui au Premier Ministre mon rapport d’évaluation et de révision du plan Ecophyto. La remise officielle a eu lieu à l’Hôtel de Matignon, en présence de la Ministre l’Ecologie et du Ministre de l’Agriculture.
 
Lancé en 2008 par le Grenelle de l’Environnement, ce plan visait à réduire de moitié le recours aux pesticides dans l'agriculture d’ici 2018. A mi-parcours, dans le cadre d'une révision prévue par les directives européennes, alors que les résultats ne sont pas à la hauteur des attentes initiales et au vu du rapport de l'INSERM sur le lien santé humaine et environnement, le Premier Ministre m’a confié la conduite d’une mission pour donner un nouvel élan à la politique de maîtrise des phytosanitaires.
 
Les 68 recommandations contenues dans ce rapport ont vocation à inspirer la deuxième version du plan. Prenant acte qu’une révolution culturelle est en marche, tant chez les producteurs que les consommateurs, je propose de maintenir l’objectif grenellien mais en le réalisant en deux temps d’ici 2025. Je formule ainsi deux niveaux de recommandations :
 
  • Le premier concerne les solutions pratiques qui permettront dès demain, avec la structure actuelle de la "ferme France", de réduire l'usage des phytosanitaires dans une logique d'optimisation pour viser entre 20 à 25 % de baisse : nouvelles technologies de biocontrôle, agro-équipements, semences, diversité des cultures, outils d'aide à la décision...
 
  • Pour aller au-delà, le second niveau de recommandations vise à changer la donne en faisant évoluer l’écosystème agricole et alimentaire : agronomie, révision de la Politique Agricole Commune en 2020, éco-conditionnalité environnementale et répartition des aides, régulation des marchés, lutte contre la fraude, harmonisation européenne, évolution du modèle alimentaire…
 
Ce rapport s'inscrit dans les pas de la nouvelle politique agricole française : 50% des fermes en agro-écologie conciliant la double performance économique et écologique en 2025.
 
 
« Cette transition proposée par la mission s'inscrit dans un récit plus vaste. Un récit de notre rapport à la nature mais aussi à notre république sociale. Notre pays a une belle tradition gastronomique où l'alimentation est un art de vivre. La table ronde "santé et environnement" de la troisième Conférence environnementale a souligné à quel point elle était aussi un enjeu pour vivre en bonne santé. Alors que 97% de nos budgets de santé sont investis dans le curatif, nous devinons l'opportunité d’investir dans une politique de prévention. Une alimentation de "toutes les qualités" est en ce sens un excellent investissement public.
ATD Quart Monde, dans son rapport « se nourrir lorsqu’on est pauvre » (mars 2014), nous rappelle la dignité de ce combat, ici et ailleurs. En écho à des centaines d'initiatives citoyennes, voici, pour une génération en quête de sens, une équation possible : produire autrement et consommer mieux. De la fourche à la fourchette, "nous sommes tous une partie de la solution !" »

Découvrez le rapport « Pesticides et agro-écologie – Les champs du possible » et sa synthèse

Lire le communiqué du Premier Ministre
 
 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©