Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe & Moselle
Martine Huot-Marchand, suppléante

Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter

Vidéo à la une

Agenda
jeudi 02 décembre 2021

Détail de la journée

Déplacement à Bruxelles - Visite d'information à la Commission européenne 

9h40 Rencontre avec la Cheffe de Représentation de la Commission européenne à Paris
10h Réunion avec la Task force pour la relance et le résilience
11h Réunion avec le Cabinet de la Présidente de la Commission europénne
12h30 Déjeuner avec le directeur général de la direction générale de la concurrence
14h Echange avec le Commissaire Thierry Breton, chargé du Marché interieur
15h45 Réunion sur le Pacte Vert européen avec le cabinet du Vice-Président de la Commission européenne
17h Echange avec Margrethe Vestager, Vice-Présidente de la Commission européenne 


A Paris - Assemblée nationale 

 
18h 80 ans de l'Agence française de Développement
Visioconférence
21h30 - 0h Séance publique 
 






 
NEWSLETTER
Restez informés des actualités de Dominique Potier
 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr

contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 Toul
Tél : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

Tribunes

Mardi 22 avril

Ma tribune dans Libération

Ma tribune dans Libération
Je signe aujourd’hui dans Libération une tribune avec Edouard Martin - candidat PS aux européennes dans la circonscritpion Est - un an après l’effondrement de l’usine textile du Rana Plaza qui a fait plus de 1 000 morts le 24 avril 2013.

Depuis plus d’un an, avec Danielle Auroi, Philippe Noguès et une plateforme d’ONG, nous militions pour qu’une loi établisse un lien juridique entre les maisons mères, leurs filiales et leurs sous-traitants. Une proposition de loi est portée aujourd’hui par les 4 groupes parlementaires de gauche de l’Assemblée (SRC, Ecolo, RRDP et GDR) et soutenue par 4 syndicats (CFDT, CGT, FO et CFTC).
 
En cette semaine de commémoration de l’accident, nous demandons aujourd’hui au gouvernement de prendre position en faveur de l’instauration en France d’un « devoir de vigilance » et de défendre ces valeurs au niveau européen et international de la même manière qu’il a su le faire pour les travailleurs détachés.

Retrouvez la tribune en intégralité
Lire notre proposition de loi
 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©