Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe-et-Moselle
Audrey Bardot, suppléante







 
Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter


Vidéo à la une


Agenda
Lundi 26 février

Détail de la journée

A Paris - Salon International de l'Agriculture (SIA)

08h30-
09h30
Petit-déjeuner au stand de la Fédération Française des Producteurs Agrivoltaïques
Paris - SIA
09h30-
10h00
Rencontre avec la Fédération Générale de l'Agri-Agro CFDT
Paris - SIA
10h00-
14h00
Inauguration de l'espace Meurthe-et-Moselle
Paris - SIA
11h30-
12h15
Echanges avec le directeur général de l'ANSES
Paris - SIA
14h30-
18h00
Visite du Salon de l'Agriculture avec la délégation du parti socialiste 
Paris - SIA
18h30-
19h00
Soirée des filières laitières au stand du Centre national interprofessionnel de l'économie laitière 
Paris - SIA
19h00-
20h30
Inauguration du stand de la région Grand-Est
Paris - SIA
 
 
NEWSLETTER
Restez informés des actualités de Dominique Potier en vous inscrivant à la newsletter

 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr



contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tel : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

Actualités

Vendredi 1er octobre 2021

Europe : en finir avec le travail des enfants au bout du monde

Europe : en finir avec le travail des enfants au bout du monde
À l'échelle mondiale, les effets directs et indirects de la pandémie entrainent le retour de nombreux enfants dans les mines, les champs et les usines. En 2021, pour la première fois depuis 20 ans, le travail des enfants a augmenté pour atteindre 160 millions. C'est cette face sombre de la mondialisation, celle de l'appauvrissement et de l'asservissement des plus fragiles à l'abri des regards, à laquelle la directive européenne sur le devoir de vigilance des multinationales en cours d'élaboration doit définitivement mettre fin.

A mon initative, le 7 juillet dernier, 124 députés, issus de l'ensemble des groupes parlementaires, ont demandé au Président de la République par une proposition de résolution de défendre un devoir de vigilance européen reprenant a minima les avancées de la loi française du 27 mars 2017, dont j'étais rapporteur. 


À la veille de la présidence française de l'Union, nous étions 130  à l'Assemblée nationale mercredi et autour de Anousheh Karvar, représentante de la France à l'OIT,  Pascal Durand, député européen, Didier Marie, sénateur, Isabelle Schömann, secretaire confédérale de la Confédération européenne des syndicats et de Claudia Saller, directrice de l'ONG ECCJ  pour "s'unir dans la diversité" pour une directive européenne ambitieuse. 

 

 
 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©