Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe-et-Moselle
Audrey Bardot, suppléante







 
Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter


Vidéo à la une


Agenda
Lundi 26 février

Détail de la journée

A Paris - Salon International de l'Agriculture (SIA)

08h30-
09h30
Petit-déjeuner au stand de la Fédération Française des Producteurs Agrivoltaïques
Paris - SIA
09h30-
10h00
Rencontre avec la Fédération Générale de l'Agri-Agro CFDT
Paris - SIA
10h00-
14h00
Inauguration de l'espace Meurthe-et-Moselle
Paris - SIA
11h30-
12h15
Echanges avec le directeur général de l'ANSES
Paris - SIA
14h30-
18h00
Visite du Salon de l'Agriculture avec la délégation du parti socialiste : Jeunes Agriculteurs, Coop de France, INRAE/ANSES, FNSEA, Confédération Paysanne, Coordination Rurale; FNAB / Agence Bio - Agence Bio
Paris - SIA
18h30-
19h00
Soirée des filières laitières au stand du Centre national interprofessionnel de l'économie laitière 
Paris - SIA
19h00-
20h30
Inauguration du stand de la région Grand-Est
Paris - SIA
 
 
NEWSLETTER
Restez informés des actualités de Dominique Potier en vous inscrivant à la newsletter

 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr



contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tel : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

Actualités

Vendredi 1er octobre 2021

Energies : amortir les coûts... et sortir de la dépendance

Energies : amortir les coûts... et sortir de la dépendance
Le coût de l'énergie lié au chauffage est en moyenne de 2330 euros par ménage sur notre territoire. La flambée des prix entrainerait, pour la seule facture de gaz, une hausse de 500 euros par logement. Nous sommes donc face à une double impasse de pouvoir d'achat et d'écologie. Dans l'urgence, le Gouvernement a réactualisé notre initative d'un chèque énergie. Son volume et sa cible - largement insuffisants - feront l'objet de débat dans l'examen qui débute du projet de loi de finances 2022.

Mais,  au long cours, cette crise révèle notre fragilité. La priorité est d'investir dans la sobriété énergétique notamment par l'isolation thermique de l'habitat et du bâti pour lequel notre territoire est pionnier. L'enjeu est également sur le plan géopolitique de nous affranchir de notre dépendance en pétrole et en gaz et par la même de l'influence de la Russie et des pays du Golfe. 80% de notre déficit commercial est lié à l'énergie. C'est un enjeu majeur de souveraineté européenne
 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©