Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe & Moselle
Martine Huot-Marchand, suppléante

Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter

Vidéo à la une

Agenda
samedi 17 avril 2021

Détail de la journée

A l'Assemblée Nationale 

8h30 Réunion avec les élus 
9h-0h Séance publique - Examen de la loi Climat 
13h  Lancement numérique de la programmation 2021 de la Cité des paysages 
 








 
Lettre d'information
Restez informés des actualités de Dominique Potier tout au long de son mandat
 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr

contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tél : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

Dans la presse

L'Est Républicain, Mardi le 17 Avril 2012 / Ouverture Toul

En filigrane

Encore cinq jours à attendre pour connaître le nom des deux finalistes. Et si suspense il y a, il réside, à vrai dire, essentiellement sur le nom du candidat qui passera en tête dimanche soir. Entre le président sortant, Nicolas Sarkozy et son challenger, François Hollande, les sondeurs hésitent encore. L'écart est mince, et la marge d'erreur encore trop grande pour oser se risquer à un quelconque pronostic. L'enjeu est tel que le premier tour de la Présidentielle occupe tout le champ médiatique, écrasant le reste de l'actualité tel un rouleau compresseur. Sauf catastrophe, rien ne lui résistera jusqu'au soir du 22 avril.

Pour autant, c'est un autre compte à rebours, certes plus discret médiatiquement mais tout aussi capital, qui s'est enclenché en filigrane depuis plusieurs semaines sur le Toulois. Le premier tour des élections législatives, c'est en effet dans 54 jours. Au soir du 6 mai, il sera dans toutes les conversations.

Dans la 5e circonscription, le duel entre la députée sortante Nadine Morano et son challenger socialiste, Dominique Potier, s'annonce très indécis, à l'image de celui de leurs leaders politiques. Sur un territoire qui depuis trente ans bascule tantôt à droite avec le général Bigeard en 1981, Aloys Geoffroy en 1993, et Nadine Morano depuis 2002, tantôt à gauche avec Michel Dinet en 1988 et Nicole Feidt en 1997, nul ne sait quel sera le verdict des urnes les 10 et 17 juin. En revanche, les deux favoris du scrutin toulois savent pertinemment qu'ils pourront bénéficier de la dynamique induite par le futur vainqueur de la Présidentielle.

Une vague bleue ou rose qu'ils sauront assurément surfer jusqu'au dernier jour de leur campagne. Une campagne de terrain très traditionnelle qui fait aussi sa révolution sur les réseaux sociaux, via Twitter, Facebook ou encore les blogs. De nouveaux vecteurs de communication aujourd'hui incontournables pour toucher un autre public. Et à ce petit jeu, Dominique Potier comme Nadine Morano savent parfaitement occuper le terrain... numérique.

Lionel MADELLA
 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©