Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe-et-Moselle
Audrey Bardot, suppléante







 
Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter


Vidéo à la une


Agenda
Mardi 3 octobre 2023

Détail de la journée

A Paris et à l'Assemblée nationale 
 

08h00-
09h00
Recontre avec la Fédération Hospitalière Française Grand Est sur la situation budgétaire des EHPAD et les hôpitaux publics 
"Chez Françoise", Paris 
10h30-
12h30
Réunion de groupe Socialistes et apparentés
Assemblée nationale
12h00-
13h00
Rendez-vous avec Antoine Pellion, Secrétaire Général de la Planification Ecologique
56 rue de Varenne, Paris
15h00-
17h00
Questions au gouvernement
Assemblée nationale
16h30-
17h30
Rendez-vous avec Alain Herbinet, président, et Estelle Thibaut, directrice générale de la coopérative agricole SCARA
Assemblée nationale
17h30-
20h00
Examen du projet de loi sur les négociations commerciales - Commission des affaires économiques
Assemblée nationale
20h30-
21h30
Réunion d'Esprit Civique 
En visioconférence
21h30-
23h45
Examen du projet de loi sur les négociations commerciales - Commission des affaires économiques
Assemblée nationale
 
 
NEWSLETTER
Restez informés des actualités de Dominique Potier en vous inscrivant à la newsletter

 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr



contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tel : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

Actualités

Vendredi 30 juin

Démocratie : attention fragile !

Démocratie : attention fragile !
Cette semaine, deux événements nous alertent vivement sur les risques d'une dérive illibérale.

Nous, députés du Groupe Socialistes et apparentés,  refusons l'idée même que la direction du  Journal Du Dimanche soit aux mains de l'extrême droite. Plus largement, parce qu'il en va de la liberté de la presse, nous travaillons à une proposition de loi limitant la concentration des médias dans la main de puissances financières. 

 

Par ailleurs, nous dénonçons le non-renouvellement de l'agrément qui permettait à ANTICOR de porter plainte au nom de l'intérêt général contre toute suspicion d'infraction financière et de corruption. ANTICOR fait partie des contrepouvoirs cruciaux pour la garantie de la probité, la responsabilité et la transparence des acteurs politiques de notre pays. 


> Retrouvez ci-joint l'intervention de mon collègue Arthur Delaporte qui a interpellé le Gouvernement à ce sujet

 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©