Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe-et-Moselle
Audrey Bardot, suppléante







 
Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter


Vidéo à la une


Agenda
Dimanche 21 août 2022

Détail de la journée

En circonscription

16h30 Inauguration "Les Terres de Stan"
Herbéviller
 
 
NEWSLETTER
Restez informés des actualités de Dominique Potier en vous inscrivant à la newsletter

 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr



contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tel : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

Dans la presse

L'Est Républicain du 6 juin 2012 / Ouverture Toul

Coup de projecteur

Ayrault accueilli en héros en Meurthe-et-Moselle. Il fallait s'y attendre. Pour les candidats socialistes aux Législatives des différentes circonscriptions, le passage, même express, lundi du Premier Ministre, vêtu de son costume de chef de la majorité, avait une saveur politique toute particulière. Tous se sont affichés fièrement aux côtés du nouvel hôte de Matignon. Si pour certains d'entre eux, le tapis rouge semble déjà installé jusqu'aux marches du Palais Bourbon, pour d'autres, comme Dominique Potier, ce coup de pouce pourrait être décisif. En position de challenger dans le fief de sa principale opposante Nadine Morano, le maire de Lay-Saint-Remy et président de la Com'com du Toulois se devait d'optimiser ce déplacement médiatique pour prendre une nouvelle envergure politique. Convivialité ambiante, tutoiement de rigueur entre les deux hommes, mais aussi discussions instantanées sur la banquette-arrière du C8 bleu clair entre deux déplacements du pôle industriel, à l'espace Malraux et jusqu'à la place des Trois Évêchés. Observé à la loupe par tous les observateurs et commentateurs politiques, le Toulois profite donc d'une soudaine hypermédiatisation. La candidature de Nadine Morano, toujours aussi médiatique, n'est naturellement pas étrangère à cet intérêt politique national pour la 5e circonscription. Sa stature d'ancienne ministre de l'apprentissage et de la formation professionnelle et son statut d'ardent défenseur du bilan de Nicolas Sarkozy est évidemment prétexte à braquer tous les projecteurs sur ce territoire. Reste à savoir si le Toulois peut en tirer profit.
 

Lionel MADELLA


 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©