Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe & Moselle
Martine Huot-Marchand, suppléante

Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter

Vidéo à la une

Agenda
mardi 02 juin 2020

Détail de la journée

En circonscription

Toute la journée Permanence de l'équipe parlementaire
Actions locales de soutien aux territoires et travail parlementaire national
8h30 Réunion d'équipe
Visioconférence 
10h30 Commission des Finances - Printemps de l'évaluation
Visioconférence 
11h00 Commission des Affaires Economiques - audition de Thierry Breton, Commissaire Européen chargé du marché intérieur
Visioconférence 
15h15 Réunion ARS Grand Est et Centre Hospitalier de Toul
Visioconférence 
17h30 Réunion du Bureau national du Parti Socialiste
 





7 ans d'actions - la lettre du député


 
Lettre d'information
Restez informés des actualités de Dominique Potier tout au long de son mandat
 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr

contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tél : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

 

Travaux législatifs

Jeudi 28 avril

Amendements sur l'intercommunalité

Amendements sur  l'intercommunalité

Mercredi 27 mars dans la nuit, l'Assemblée nationale a achevé l'examen, en deuxième lecture, du projet de loi ordinaire et du projet de loi organique relatifs à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux, des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral.

 

En collaboration avec l’AdCF (l’Assemblée des Communes de France), Dominique Potier a défendu des amendements pour préciser les dispositions relatives à la fusion des EPCI (Etablissement public de coopération intercommunale) et en particulier pour les communes dont la fusion est prévue au 1er janvier 2014, soit trois mois avant le renouvellement des conseillers municipaux et communautaires.
 

Il a notamment proposé de donner plus de temps aux communautés fusionnées pour définir leurs compétences futures en reportant le délai initial de trois mois après le renouvellement général des conseils municipaux de 2014.

Il a également souligné la nécessité d’harmoniser les dates de définition de la gouvernance future entre les communes et leur groupement.

 

Il s’agit de dispositions importantes pour préserver la bonne marche de l’intercommunalité. Elles étaient attendues par de nombreux élus locaux et acteurs du territoire.

 

Le vote par scrutin public sur ce projet de loi aura lieu mardi 2 avril.

 
 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©