Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe & Moselle
Martine Huot-Marchand, suppléante

Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter

Vidéo à la une

Agenda
mardi 26 mars 2019

Détail de la journée

A Paris - Assemblée nationale

8h30 Rendez-vous avec SUN'R
9h Réunion du bureau de la Commission nationale Agriculture et Ruralités du PS
10h30 Réunion du groupe Socialistes et apparentés
13h Participation au dialogue sur le bien commun européen
Conférence des évêques de France
15h Questions au Gouvernement
16h30 Vote sur le projet de loi Santé et vote  sur la création d'une commission d'enquête sur  "la situation et les pratiques de la grande distribution et de leurs groupements dans leurs relations commerciales avec les fournisseurs"
18h30 Bureau national du PS
 





6 ans d'actions - la lettre du député


 
Lettre d'information
Restez informés des actualités de Dominique Potier tout au long de son mandat
 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr

contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tél : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

 

Actualités

Mercredi 27 juillet 2016

Un combat culturel

Un combat culturel
Des attentats de janvier 2015 à ceux de juillet 2016, l'essentiel du débat politique - de façon légitime - a porté sur la sécurité. Pour le meilleur comme pour le pire...
 
Petit à petit, une autre vérité se fait jour. Et si la réponse politique devait également être culturelle ? Et si face aux fragilités d'une société trop souvent individualiste et sans âme, la résistance tenait aussi à un civisme enraciné dans une espérance commune ?
 
La fraternité face aux bombes à "fragmentations", la vie plus forte que la peur, des raisons de vivre plus fortes que leur désir de mort : ce qui se joue est aussi une bataille culturelle, un combat spirituel au nom même des valeurs de notre République. L'Etat n'a pas le monopole de ce combat civilisationnel qui implique la responsabilité de tous : responsables publiques, corps intermédiaires, société civile et chacun de nous en tant que citoyen.
 
Cette affirmation de nos valeurs n'est pas incantatoire, elle ne doit pas constituer une ligne identitaire conservatrice mais devenir une "nouvelle frontière". Autrement dit elle doit s'incarner pour les individus par un esprit d'entreprise et de fraternité, au niveau de la Nation par un projet éthique pour traverser les mutations contemporaines et à l'échelle européenne par une politique de co-développement inédite autour de la Méditerranée. Notre force sera dans notre capacité commune à donner le goût de l'avenir pour la génération qui vient.

Après la tribune « Pour un Civic Act » publiée par La Croix le 28 janvier 2015, c'est le sens de l'invitation lancée début juillet par Esprit Civique pour sa 4ème Université populaire :
 
Laïcité, spiritualités, République. Qu'est-ce que l'esprit civique ?
« Qu'est-ce que "la vie bonne"? Depuis trop longtemps, la politique a déserté cette question au profit de la visée minimaliste d'une cohabitation sans heurts entre individus libres comme l'air. Et si ce vide était, avec l'humiliation propre à l'injustice, une des fabriques de la violence contemporaine ? En renouant avec une politique du temps long, en prenant en considération les aspirations spirituelles de toute personne, nous redonnons à notre laïcité sa force d'antidote aux figures toujours renaissantes du totalitarisme. Le fanatisme apparaît plus que jamais comme le miroir d'une question évacuée de l'espace public au profit d'une marchandisation sans foi ni loi : celle du sens. La politique est source d'espérance lorsqu'elle fait de cette quête commune de la vérité, l'inspiration de ses choix. La mondialisation - dans son extension et ses possibles rétractations - sonne l'heure d'affirmer la contribution utile des spiritualités à la naissance d'un esprit civique et de nouveaux communs. »
 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©