Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe & Moselle
Martine Huot-Marchand, suppléante

Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter

Vidéo à la une

Agenda
mercredi 22 janvier 2020

Détail de la journée

En circonscription

9h00 Présentation du territoire scolaire de Moselle et Madon et du Saintois
Nancy - DSDEN
Dominique Potier sera représenté par Jean-Jacques RIHM

A Paris - Assemblée nationale

8h30 Rendez-vous avec Max Havelaar
9h30 Commission des Affaires Economiques
14h Rendez-vous avec le Comité Protestant pour la Dignité Humaine
15h Réunion de la Commission nationale Agriculture et Ruralités du PS
16h Rendez-vous avec Biovitis Rendez-vous avec Biovitis Auditions de la CFDT sur la réforme des retraites
18h Interview par Mediatico aux Grands Voisins
 





7 ans d'actions - la lettre du député


 
Lettre d'information
Restez informés des actualités de Dominique Potier tout au long de son mandat
 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr

contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tél : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

 

Dans la presse

© L'Est Républicain, Dimanche le 18 Mars 2012 / 24 heures Meurthe-et-Moselle / Toul

Un avenir pour le site Kléber

Un avenir pour le site Kléber
La Région et le Département ont apporté, hier, leur soutien au projet de réaménagement de la friche industrielle Kléber, à Toul.

L'annonce s'est passée assez vite, hier, à la fin de la réunion actant les signatures officielles des contrats liant le conseil général, régional et les sept communautés de communes constituant l'entité « Pays Terres de Lorraine ».

C'est dans son fief du siège de la communauté de communes du Toulois (CCT), que Dominique Potier a confirmé l'avancée d'un projet : celui de la réhabilitation du site Kléber.

« Nous sommes en négociation avec Michelin pour qu'ils nous cèdent les terrains à un prix raisonnable. Selon toute vraisemblance, nous aurons trouvé un accord d'ici le mois de juin », explique le président du Pays Terres de Lorraine.
Une école de la 2e chance

L'idée est celle d'un projet global sur ce site de 35 hectares : « Trois entreprises spécialisées dans le domaine du recyclage sont d'ores et déjà prêtes à s'installer. Ecorevia serait aussi disposée à venir sur le site, notamment pour créer un laboratoire de recherche. »

« Mais nous souhaitons aussi ajouter un volet formation, éducation », poursuit-il. Ainsi, cette friche, située dans la zone industrielle touloise, pourrait voir arriver une « école de la 2e chance ». Une structure qui aiderait à l'intégration professionnelle et sociale d'une trentaine de jeunes, sortis du système éducatif sans qualification et sans emploi.

« Nous prévoyons aussi l'installation d'un lycée des métiers, qui offrirait des formations continues et des alternances diversifiées », détaille Dominique Potier.

Dernière nouveauté côté formation : l'université de Lorraine propose aussi que le Toulois soit l'antenne de son pôle « économie circulaire ».

En vue donc : gommer la friche industrielle et ajouter un niveau de qualification supérieur au territoire, qui sera notamment possible grâce aux contrats territorialisés de développement durable signés hier pour le territoire Terres de Lorraine.

Côté agenda, les dates sont encore floues. Il faudra attendre le rachat du site « dans des conditions acceptables ». Une fois la maîtrise du foncier acquise, « Nous devrons agir vite et de manière concertée. Une entreprise doit pouvoir s'installer dans les plus brefs délais. Quant à l'école de la deuxième chance et au lycée des métiers, un accord de finalisation pourrait voir le jour fin 2012 ». Pour le reste, « pas de précipitation. La reconversion industrielle, c'est un marathon, pas un sprint », rappelle Dominique Potier.

Marie TISSIER
Photo ER
 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©