Dominique Potier
Député de la 5è circonscription de Meurthe-et-Moselle
Commission des affaires économiques

Martine Huot-Marchand, suppléante
Dominique Potier et Martine Huot-Marchand
Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter







Mesures pour l'emploi et l'économie

Agenda
mercredi 29 mars 2017

Détail de la journée

Circonscription

10h-11h30 Comité de pilotage "cité scolaire inclusive" à Neuves-Maisons
14h-18h Permanence parlementaire
18h30 Rencontre avec les adhérents des Arts Martiaux Toulois
20h30 Rencontre avec les acteurs du sport dans le cadre des Etats Généraux de la Santé
 
 


Vidéo à la une
 
Tribunes
Retrouvez toutes les tribunes de Dominique Potier
 
Lettre d'information
Restez informés des actualités de Dominique Potier tout au long de son mandat
 
Les travaux à l'Assemblée nationale
> Travaux législatifs
> Interventions en séance publique
> Vidéos des interventions



> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr

contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tél : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

Actualités

Lundi 19 décembre 2016

Santé : notre avenir, c'est investir dans la prévention

Santé : notre avenir, c'est investir dans la prévention
Les communauté de communes du Pays Terres de Lorraine ont ouvert ce vendredi 9 décembre les Etats Généraux de la Santé Terres de Lorraine. Pendant 9 mois, l'ensemble des acteurs de santé et de la prévention en santé au sens large (élus, éducateurs, clubs de sports,…) sont invités, avec le soutien de l'ARS, à une large concertation pour faire naître et grandir une politique de santé partagée sur le territoire.

Sur la base des premiers éléments du diagnostic territorial qui a été apporté par l'ARS, un appel à contribution a été lancé, il sera prochainement relayé par un site internet dédié et une animation sera mise en place dès janvier pour faire l'état des lieux des actions existantes et définir ensemble les priorités du territoire en matière de santé. Cette concertation va donner lieu en septembre 2017 à la première conférence annuelle de santé sur le territoire et à la signature de deux contrats locaux de santé sur les communautés de communes de Colombey et de Toul d'une part, celles du Saintois et de Moselle et Madon, d'autre part. Les 150 personnes présentes à Colombey lors du lancement vendredi témoignent de l'intérêt pour la construction collective d'une politique de santé propre à notre territoire.


 
Benoit Vallet, Directeur Général de la Santé et Président du comité permanent de l'OMS pour l'Europe est venu présenter les résultats des derniers travaux internationaux en matière de santé publique : les système de santé sont aujourd'hui confrontés à une nécessaire mutation, la priorité donnée au curatif doit progressivement diminuer au bénéfice de la prévention et de la promotion de la santé. Investir collectivement dans ces deux domaines est la priorité à donner à l'action publique pour garantir la robustesse sanitaire et économique de nos systèmes de santé.  
Par ailleurs, les facteurs environnementaux associés aux modes de vie sont les principaux déterminants de santé aujourd'hui. L'approche doit donc être à la fois plurisectorielle dépassant largement le champ des professionnels de santé et territorialisée pour prendre en compte les spécificités locales.
Retrouvez ici la présentation complète de Benoit Vallet

C'est aussi le combat de Maria Neira, directrice du département Santé Publique et environnement de l'OMS qui milite pour intégrer pleinement la question sanitaire dans les négociations climatiques. Selon des estimations de son département, 23% des décès dans le monde – soit 12,6 millions de décès par an – sont liés à des risques environnementaux tels que la pollution de l'eau, de l'air et des sols, l'exposition aux substances chimiques et le rayonnement ultraviolet. Le travail sur l'environnement est une priorité absolue d'autant que l'amélioration de l'environnement, au-delà de la baisse induite des dépenses de santé, agit simultanément sur plusieurs maladies.




A l'échelle du territoire et à la lumière de ces données, une politique de santé partagée peut se dessiner autour de 4 objectifs :
  • réduire les inégalités sociales et environnementales,
  • agir sur l'environnement,
  • mieux coopérer entre professionnels et
  • surtout permettre à chacun de devenir acteur de sa santé.
     

 

 
 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©