Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe & Moselle
Martine Huot-Marchand, suppléante

Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter

Vidéo à la une

Agenda
mercredi 12 décembre 2018

Détail de la journée

Paris - Assemblée nationale

9h Intervention sur Radio Orient
10h Commission des affaires économiques - présentation du rapport de la mission d'information "blockchains"
11h30 Bureau de la Commission des Affaires Economiques
12h30 Réunion du collectif interparlementaire Accélérons
15h Questions au Gouvernement
16h30 Réunion avec le Ministre chargé des Relations avec le Parlement
18h Remise du prix du meilleur plan de vigilance
19h Débat sur le foncier agricole avec Pierre Blanc
Fondation Jean Jaurès
21h30 - 1h Examen de la proposition de loi sur la relance de la politique du logement dans les Outre-Mer
Séance publique - Hémicycle
 





6 ans d'actions - la lettre du député


 
Lettre d'information
Restez informés des actualités de Dominique Potier tout au long de son mandat
 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr

contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tél : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

 

Actualités

Réunion thématique : l'Éthique en politique

Réunion thématique : l'Éthique en politique

Cumul des mandats, indemnités, statut des collaborateurs, usage de l'IRFM, réserve parlementaire, rapport aux lobbies...

Depuis 5 ans, nous avons mis en pratique beaucoup des reformes attendues. Nous voulons aller plus loin pour en finir avec les privilèges publics et privés qui minent notre  société.

Face à la crise civique, nous pensons que l'éthique doit être le véritable gouvernail de l'action politique.

Dominique Gros, Maire de Metz, nous fera l'amitié d'être le "grand témoin" de nos échanges.

Parlons-en en lors de la 4è et dernière réunion thématique qui aura lieu le
Mercredi 24 mai 20h30 à la salle des adjudications de Toul



En 2012, nous avons publiquement pris position sur quelques principes. Nous les avons mis en oeuvre, au lendemain de l'élection législative.


NON CUMUL : j'ai mis fin, sans attendre l'obligation légale, aux mandats antérieurs pour me consacrer entièrement à celui que vous m'avez confié comme parlementaire.
J'ai par ailleurs pris position pour une limite des mandats dans le temps.

IRFM : transparence sur l'usage des moyens publics.

COLLABORATEURS : dénonciation dès 2012 des liens familiaux.

INDEMNITÉS : demande de remise à plat des régimes de retraite, 25% des indemnités réinvesties dans l'action locale et caritative.

RÉSERVE PARLEMENTAIRE : plaidoyer pour sa conversion en fonds de soutien local et dans l'attente, mise en oeuvre d'une gestion collégiale.  

LOBBIES : mise à distance de tout conflit d'intérêts, non-participation à des débats sponsorisés et à toute forme de mondanités.

RESPECT : Nous avons une vraie passion pour un débat politique respectueux des opinions des uns et des autres, mais nous refusons les querelles et les postures. Notre  premier  engagement est de travailler à l'unité du territoire dans sa diversité : nous n'avons pas vocation à faire des coups, mais à favoriser des coopérations durables.
Cela passe au niveau national comme ici par un dialogue permanent et le respect des institutions comme de la société civile : monde de l'entreprise, syndicats, associations et collectivités. Faire le lien, créer des passerelles entre des univers qui s'ignorent est à notre sens constitutif de notre République.
Nous sommes “pompiers” quand l'urgence le justifie, mais plus souvent “artisan” de solutions partagées.

Enfin, avec Martine Huot-Marchand, nous avons consacré une part importante de notre temps à ceux que la pauvreté ou le handicap peut priver de leur qualité de citoyen.
 


Dominique Gros

Maire de Metz, élu en mars 2008.

Dominique Gros est né à Riom, dans le Puy de Dôme en 1943 dans une famille de six enfants dont le père était militaire de carrière.
Après Math Sup. et Math Spé., il entre à l'INSA de Rouen, dont il sort diplômé en 1966. Durant cette période, il commence une pratique militante à I'UNEF. Il est délégué de promotion et vice-président de l'Association Générale des Etudiants de Rouen.

Très sensible à la solidarité avec les pays du Sud, il passe deux années au titre de la coopération comme professeur de mathématiques dans une école normale d'instituteurs au Tchad. Par la suite, il effectuera de nombreux voyages et missions dans le tiers monde dont une mission en Chine au titre du Programme des Nations Unies pour I'Environnement. En 1968, il commence sa carrière d'ingénieur de production dans une usine de la Manche. Il y adhère à la CFDT, premier ingénieur à se syndiquer dans le groupe auquel l'usine appartient. Il se spécialise dans la lutte contre la pollution des eaux, ce qui l'amène à intégrer en 1972 la toute jeune Agence de l'Eau Rhin-Meuse de Metz. C'est dans cette agence qu'il effectue le reste de sa carrière professionnelle jusqu'à en devenir sous-directeur, chargé de la lutte contre les pollutions industrielles et agricoles. En 1973, il fonde le syndicat national CFDT de l'environnement dont il est premier secrétaire national. Il lui a fallu assumer les luttes syndicales sévères qui ont accompagné la montée en puissance des Agences de l'Eau, des Parcs nationaux et de tous les services dépendant du ministère de l'Environnement. Son expertise professionnelle est également mise au service de la défense nationale : Dominique Gros est ancien auditeur de l'Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale, et colonel de la réserve citoyenne.
Il sera également Président de l'IUT de Metz de 1981 à 2008, et administrateur de l'Université Paul Verlaine - Metz, devenue Université de Lorraine.
Au plan personnel, il se  marie en 1967 à Bernadette Putz, institutrice, et ont ensemble quatre enfants. Le couple est actif dans les mouvements d'éducation populaire, dans les associations de parents d'élèves et dans la vie associative messine. Dominique Gros est également un adepte de l'alpinisme et de la marche. Il crée en 1985, la grande marche populaire Nancy-Metz qui rassemble chaque année près de deux mille marcheurs.

Au plan politique, il adhère au Parti Socialiste à sa création en 1971 lors du congrès d'Epinay. Cet engagement le conduira rapidement à assurer la responsabilité de secrétaire de section à Metz, tout en participant aux instances fédérales de la Moselle. En 1975, il fonde le journal socialiste « Le Chardon », journal militant. C'est en 1983 qu'il entre au Conseil Municipal de Metz sur la liste conduite par Jean Laurain. Il est de toutes les batailles, soit pour aider un autre candidat, soit pour être candidat lui-même. En 1998, il est élu coup sur coup conseiller régional de Lorraine et conseiller général dans le canton de Metz 1 (Metz-Nord, Patrotte, Devant-les-Ponts, Les Îles). La lourde charge de ces mandats, municipal, départemental et régional, l'amène à anticiper la future loi relative au cumul. Il démissionne fin 1998 de la Région au bénéfice d'un de ses colistiers, afin de mieux se consacrer à ses responsabilités messines et mosellanes. Il sera régulièrement réélu conseiller général de Metz-1, en 1998, 2004, et 2011.
Candidat aux élections municipales de 1995 et 2001, Dominique Gros est élu maire de Metz en mars 2008, à la tête d'une liste de rassemblement. Il s'agit de la première victoire de la Gauche à Metz depuis 1848. Il est réélu en mars 2014.
Premier vice-président de Metz Métropole depuis 2008, il est en charge des transports pour la période 2008-2014 (réalisation de METTIS) et du développement économique pour la période 2014-2020.

À l'Association des Maires des Grandes Villes de France, regroupant les villes de plus de 100 000 habitants, il exerce les fonctions de secrétaire général adjoint et de co-président de la Commission Développement Durable et Transition Energétique.
Dominique Gros a également été élu vice-président du Groupement des Autorités Responsables de Transport (GART), importante association de collectivités (villes, agglomérations, régions) agissant pour le développement d'une mobilité durable.
Dominique Gros est enfin vice-président de l'AMORCE, association nationale des collectivités, des associations, des entreprises, pour la gestion des déchets, de l'énergie et des réseaux de chaleur. L'AMORCE associe de grandes collectivités territoriales à des entreprises privées afin de progresser vers une gestion saine et efficace de nos déchets, et de promouvoir l'économie circulaire (réutilisation des déchets pour la production de nouveaux biens et services).
Distinctions : Officier de la Légion d'Honneur, Chevalier de l'Ordre National du Mérite, Médaillé Jeunesse et Sport, officier des Palmes académiques.
Ingénieur, spécialiste de la protection de l'environnement et de la lutte contre la pollution des eaux

Marié, 4 enfants
Conseiller Général de la Moselle depuis 1998
1er Vice-Président de Metz-Métropole
Créateur du premier comité de quartier à Metz en 1998
Sportif accompli, alpiniste, fondateur en 1985 de la grande marche populaire Nancy-Metz
Ancien auditeur de l'Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale et colonel de la réserve citoyenne
Officier de la Légion d'Honneur et de l'Ordre National du Mérite, officier des Palmes Académiques et médaillé de la Jeunesse et des Sports.



 
 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©