Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe & Moselle
Martine Huot-Marchand, suppléante

Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter

Vidéo à la une

Agenda
mardi 22 octobre 2019

Détail de la journée

A Paris - Assemblée nationale

8h30 Réunion avec la Commission Nationale Agriculture du PS 
9h Réunion sur le foncier agricole 
10h45 Réunion du groupe Socialistes et apparentés 
14h Interview sur les CEPP
14h15 Rendez-vous avec Intercéréales
15h  Questions au Gouvernement
18h Commission des Affaires Economiques 
 





6 ans d'actions - la lettre du député


 
Lettre d'information
Restez informés des actualités de Dominique Potier tout au long de son mandat
 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr

contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tél : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

 

Actualités

Vendredi 20 janvier 2017

Primaires citoyennes, c’est dimanche !

Primaires citoyennes, c’est dimanche !
Nous sommes à 48h maintenant du premier tour du scrutin.
Le premier enjeu de la primaire citoyenne est le niveau de participation. Le candidat qui sera désigné le 29 janvier prochain sera d'autant plus légitime, en situation de rassembler les forces de gauche et de remporter l'élection présidentielle que nous aurons été nombreux à participer à l'exercice, indépendamment de notre propre préférence pour l'un ou pour l'autre des candidats.
Il y a 13 bureaux de vote sur la 5éme circonscription (Neuves-Maisons, Chaligny, Pulligny, Haroué, Vezelise, Colombey, Toul-médiathèque, Toul-Malraux, Villey-St-Etienne, Liverdun, Lagney, Bernécourt, Thiaucourt-Regniéville) ouverts de 9h à 19h00 et vous pouvez aisément identifier le bureau de vote où vous êtes inscrits en vous rendant sur le site de la primaire citoyenne à cette adresse et en saisissant votre commune ou votre code postal.
 
Pour ma part, j'ai choisi de soutenir la candidature de Manuel Valls.
Partout en Occident, la social-démocratie est fragilisée. Au-delà de tel ou tel désaccord passé dans l'exercice du pouvoir, au moment d'ouvrir un nouveau cycle politique, il ne faut pas se tromper de débat.
Nous avons deux adversaires dans le combat à venir : le néolibéralisme et la tentation totalitaire. "Les deux font la paire" : l'injustice et l'humiliation générées par une mondialisation "sans foi ni loi" et un individualisme sans limite alimentent le ressentiment identitaire. 
L'enjeu en 2017, c'est la République. Pas un totem creux évoqué de façon mécanique, mais une République qui nous arme face aux périls du monde, une République qui soit le cadre et le creuset d'un renouveau civique, une République qui porte un récit humaniste pour le 21ème siècle, l'Europe et la Méditerranée.  
Aucune candidature ne peut représenter par elle-même cette espérance. Mais je crois que celle de Manuel Valls incarne le socle commun - solide et éthique – sur lequel nous pourrons engager, dans la justice, les transitions écologiques, économiques et sociales à venir.

C'est pourquoi je vous invite à vous engager et à mobiliser autour de vous pour les primaires citoyennes.


 
 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©