Dominique Potier
Député de la 5è circonscription de Meurthe-et-Moselle
Commission des affaires économiques

Martine Huot-Marchand, suppléante
Dominique Potier et Martine Huot-Marchand
Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter





Mesures pour l'emploi et l'économie

Agenda
mardi 21 février 2017

Détail de la journée

Paris - Assemblée nationale

10h Rendez-vous avec le cabinet du Ministre de l'Intérieur
11h Réunion du groupe SER
14h Conférence de presse sur la proposition de loi relative au devoir de vigilance des multinationales
15h Questions au gouvernement
16h Examen en lecture définitive de la proposition de loi relative au devoir de vigilance des multinationales.
Dominique Potier est rapporteur de ce texte de loi.
17h30 Réunion de la Commission des Affaires économiques
Communication de M. Jean Grellier sur les travaux du groupe de travail Industrie
19h30 Soirée-événement "Loi sur le devoir de vigilance : premier pas historique contre l'impunité des multinationales"
A l'invitation des ONG et syndicats. En présence du Ministre de l'Economie, Michel Sapin.
 


Vidéo à la une
 
Tribunes
Retrouvez toutes les tribunes de Dominique Potier
 
Lettre d'information
Restez informés des actualités de Dominique Potier tout au long de son mandat
 
Les travaux à l'Assemblée nationale
> Travaux législatifs
> Interventions en séance publique
> Vidéos des interventions



> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr

contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tél : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

Actualités

Vendredi 9 décembre 2016

Pour que vive la ligne 14 !

Pour que vive la ligne 14 !
De Nancy à Vittel, la ligne ferroviaire N°14 irrigue le sud lorrain meuthe-et-mosellan et vosgien dans sa diversité périurbaine et rurale. Cette mobilité durable joue un rôle social important notamment pour les navettes domicile-travail et les étudiants. Ses fonctions économiques sont aujourd'hui pour l'essentiel liées à la logistique sur le tronçon sud mais pourrait être demain mis au service de la dynamique touristique autour du thermalisme et du site de Sion.
Cette ligne est aujourd'hui menacée par l'absence d'investissement antérieur sur l'infrastructure des réseaux secondaires oubliés au profit des lignes à grande vitesse.
Au delà des responsabilités passées de l'État et de la Région, nous sommes aujourd'hui mobilisés pour éviter une mise en sommeil qui pourrait s'apparenter à une mise en mort. Les bus annoncés ne sont pas une alternative efficiente et le démantèlement de l'appareillage de signalisation entamerait un processus irréversible.
 
Les Communautés de Communes Moselle et Madon et du Saintois, à travers leurs Présidents, Filipe Pinho et Dominique Lemoine, sont mobilisés au côté des collectives de Vittel et Mirecourt en partenariat avec "l'Association de Développement de la Ligne Nancy-Merrey ".
Ensemble, nous avons rencontré le 7 décembre Philippe Richert, Président Région Grand Est et nous avons obtenu avec mon collègue Christian Franqueville un rendez-vous avec le Ministre Alain Vidalies le 13 décembre. L'urgence est de maintenir la ligne ouverte même avec ses contraintes de vitesse et d'engager une première tranche de travaux sur les 58 km situés entre Pont-Saint-Vincent et Contrexeville (environ 700 000€/km). Il est est encore temps pour qu'un abondement de la Région et de SNCF Réseau puisse ouvrir un perspective heureuse pour ce mode de transport cohérent avec notre projet de Territoire à Énergie Positive et symbolique de relations citoyennes équilibrées entre la Métropole et la ruralité.
 
 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©