Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe & Moselle
Martine Huot-Marchand, suppléante

Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter

Vidéo à la une

Agenda
lundi 19 août 2019

Détail de la journée

En circonscription

8h à 12h Réunion à la permanence parlementaire
Toul
14h à 19h  Visites d'entreprises - secteur de la grande distribution
Toul et environs
 





6 ans d'actions - la lettre du député


 
Lettre d'information
Restez informés des actualités de Dominique Potier tout au long de son mandat
 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr

contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tél : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

 

Actualités

Semaine du 25 janvier 2016

Partage des savoirs sur l'enfant et agir en prévention

Partage des savoirs sur l'enfant et agir en prévention
Dans le cadre de la coopération entre le conseil départemental (CD) de Meurthe-et-Moselle et la province de Sidi Kacem sur la prévention et la protection de l'enfance, Martine Huot-Marchand est retournée au Maroc la semaine du 25 janvier 2016, avec des membres de l'association KHAMSA, de l'association AMIS (Association de mutualisation des initiatives solidaires) et deux professionnels du CD, Laeticia Massonneau, responsable de l'aide sociale à l'enfance, et Annie Rousse, responsable de l'ORCA (Organisme régional de concertation pour l'adoption).

Lors d'un précédent séjour, en 2014, elle était intervenue sur différents sujets concernant les enfants de 0 à 6 ans auprès des professionnels et des responsables des foyers de la province de Sidi Kacem.

La formation s'est poursuivie avec d'autres intervenants sur différents thèmes en 2015 et 2016, au Maroc ou à Nancy, en partenariat avec l'IRTS de Lorraine.

Ce nouveau séjour à Sidi Kacem a permis la réalisation de plusieurs objectifs :
  • la poursuite de la formation des personnes s'occupant des enfants dans différents lieux, dans sa dimension pratique et en immersion. À la pouponnière, les changements de pratique vers une bien-traitance des enfants ont été encourageants. Les formations semblent avoir autorisé un autre regard sur l'enfant et permis aux nurses d'exprimer certaines compétences (massage traditionnel par exemple).
  • un travail avec les professionnels de l'Unité de Protection de l'Enfance de la province mis à la disposition de KHAMSA dans la perspective de la création d'un centre expérimental de prévention pour un travail auprès des enfants des rues (accueil, soins, scolarisation…) et auprès des mères célibataires enceintes ou avec enfants (prévention, protection…). L'équipe est allée à la rencontre des enfants dans la rue…
  • un temps de partage avec la vice-procureure du tribunal de Grande Instance où les échanges sur les questions d'adoption, d'adoptabilité, les articulations avec la pouponnière, l'UPE et les projets de KHAMSA ont été très constructifs.
  • un temps d'échange et de travail à la pouponnière sur la KAFFALA (adoption marocaine partielle) , sur les parcours des enfants accueillis, sur l'histoire des enfants entre le Maroc et la France.
  • des rendez-vous avec des personnalités et des visites constructives, notamment celle du lieu d'accueil des femmes victimes de violences à Sidi Kacem, l'association aide et secours à Rabat… Mais beaucoup de travail reste à faire ensemble.
L'étape suivante concernera la création du centre, sa mise en route, l'accompagnement des professionnels dans la prise-en-charge des enfants des rues et des femmes célibataires enceintes ou avec enfants, souvent très jeunes, et, bien entendu, les liens avec les partenaires.

 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©