Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe & Moselle
Martine Huot-Marchand, suppléante

Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter

Vidéo à la une

Agenda
jeudi 23 janvier 2020

Détail de la journée

A Paris - Assemblée nationale

9h - 17h Colloque UDAF "Avoir des enfants, ça change tout"
Dominique Potier sera représenté par Martine Huot-Marchand
9h Rencontre avec la Commission Nationale du Débat Public
11h Rencontre avec la FNSafer

En circonscription

17h30 ADM 54 - Comité directeur de l'Association des maires et des présidents d'intercommunalité de Meurthe-et-Moselle
Laxou
18h30 Cérémonie des voeux de la Communauté de Communes Moselle et Madon
Fey-en-Haye
 





7 ans d'actions - la lettre du député


 
Lettre d'information
Restez informés des actualités de Dominique Potier tout au long de son mandat
 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr

contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tél : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

 

Travaux législatifs

Mercredi 7 septembre 2016

Orientation scolaire et inégalités

Orientation scolaire et inégalités
"M. Dominique Potier attire l'attention de Mme la Ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche sur l'orientation scolaire à l'issue du Collège qui, faute d'outils performants, constitue trop souvent un facteur aggravant d'inégalités sociales.
 
Le stage d'observation en entreprise en classe de 3ème est un exemple particulièrement révélateur de ce phénomène. Compte tenu des modalités de recherche de ces stages laissés en général à l'initiative individuelle, un fort déterminisme socio-culturel se crée dès cette première rencontre avec le monde de l'entreprise.

La mise en place d'une bourse aux stages - financée par le Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels - recueillant une offre diversifiée de stages d'observation accessibles de façon ouverte à tous les élèves de 3ème permettrait de limiter ces inégalités d'orientation. Il lui demande dans quelles mesures cette proposition pourrait être mise en oeuvre – au moins par voie d'expérimentation - après avoir été écartée lors de l'examen en première lecture à l'Assemblée nationale du projet de loi Egalité-citoyenneté.

Et au-delà, dans l'esprit qui anime la refondation de l'école, il lui demande quelles sont les autres pistes envisagées par le gouvernement pour permettre une orientation qui réduise les inégalités et permette véritablement l'expression de tous les talents."

Retrouvez la question en ligne et au format PDF
 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©