Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe & Moselle
Martine Huot-Marchand, suppléante

Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter

Vidéo à la une

Agenda
mardi 18 décembre 2018

Détail de la journée

A Paris - Assemblée nationale

8h30 Réunion de travail PACTE
10h30 Réunion du groupe Socialistes et Apparentés
14h15 Entretien sur l'expérimentation Territoire Zéro Chomeur Longue Durée
15h Questions au Gouvernement
16h Examen du Projet de loi de Finances pour 2019
Hémicycle
18h30 Conférence Vers une Europe sans pesticide
 





6 ans d'actions - la lettre du député


 
Lettre d'information
Restez informés des actualités de Dominique Potier tout au long de son mandat
 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr

contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tél : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

 

Actualités

Lundi 26 juin 2017

Néonicotinoïdes : vigilance et dialogue

Néonicotinoïdes : vigilance et dialogue
Sous la mandature précédente, nous avons obtenu dans la concertation des avancées importantes pour réduire l'usage des pesticides.

Dans un dialogue permanent et constructif, le nouveau plan Ecophyto – que j'ai présidé ces cinq dernières années suite à une mission confiée par le premier Ministre – a fait des propositions qui rassemblent toute la profession et l'ensemble des parties prenantes, des citoyens aux organisations environnementales. Dans ce même esprit, nous avons, dans la loi sur la biodiversité, trouvé une solution équilibrée sur l'utilisation des néonicotinoïdes.

Nous serons donc extrêmement vigilants à la poursuite du travail engagé pour continuer à défendre une position exigeante, en particulier au niveau européen : protéger l'écosystème et la santé tout en accompagnant nos agriculteurs dans cette transition. Plutôt que de réanimer de mauvaises querelles, nous devons plus que jamais cultiver ce qui nous relie et nous rassembler sur des objectifs communs. Les seules logiques financières des lobbies industriels ne doivent jamais nous détourner de cet objectif.
 
Le gouvernement vient d'envoyer un signal clair et nous en sommes rassurés.  

Alors que le plan Ecophyto 2 commence à produire ses premiers effets sur le terrain et que les députés européens viennent d'adopter une position forte sur trois pesticides tueurs d'abeilles, un retour en arrière de la France serait incompréhensible.
 
 
 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©