Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe & Moselle
Martine Huot-Marchand, suppléante

Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter

Vidéo à la une

Agenda
mercredi 22 janvier 2020

Détail de la journée

En circonscription

9h00 Présentation du territoire scolaire de Moselle et Madon et du Saintois
Nancy - DSDEN
Dominique Potier sera représenté par Jean-Jacques RIHM

A Paris - Assemblée nationale

8h30 Rendez-vous avec Max Havelaar
9h30 Commission des Affaires Economiques
14h Rendez-vous avec le Comité Protestant pour la Dignité Humaine
15h Réunion de la Commission nationale Agriculture et Ruralités du PS
16h Rendez-vous avec Biovitis Rendez-vous avec Biovitis Auditions de la CFDT sur la réforme des retraites
18h Interview par Mediatico aux Grands Voisins
 





7 ans d'actions - la lettre du député


 
Lettre d'information
Restez informés des actualités de Dominique Potier tout au long de son mandat
 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr

contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tél : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

 

Dans la presse

Le Républicain Lorrain du 11 juin 2012

Morano perd du terrain

 

Pas de triangulaire dans le Toulois. Le Front national, qui avait déploré le décès de son candidat Olivier Prugneau le 3 juin, a obtenu, hier, 16,45  % des voix mais trop peu d'inscrits (9,85  %) pour venir contrarier le duel entre UMP et Parti socialiste.

Le deuxième tour se jouera donc lors d'une joute entre un agriculteur et une ancienne ministre du même âge (48 ans), mais de styles et de convictions aux antipodes. Le maire de Lay-Saint-Rémy, Dominique Potier, a, en effet, réussi à devancer Nadine Morano avec 39,29  % des voix contre 34,33  % à la députée sortante. « Surpris », le candidat socialiste estime que « ces résultats viennent couronner une campagne forte, digne, jouée sur le collectif. » Il constate, par ailleurs, que « le vote pour le Front national reste très important » dans la circonscription et promet « d'analyser les signaux envoyés par cet électorat », mais il exclut « tout racolage » pour la suite.

Nadine Morano ne s'est pas embarrassée de telles précautions. « Le danger que nous devions éviter est de côté, il n'y aura pas de triangulaire, a-t-elle confié. J'en appelle à tous les électeurs du Front national, de Debout la République et du MoDem de se reporter sur ma candidature. » Une évidence ne lui aura pas échappé : « Avec 12 points de plus par rapport à 2007, le FN est plus proche de ses résultats de 2002. » D'où son invitation « à tous ceux qui ne veulent pas du vote des immigrés »...

La marge s'annonce très serrée pour la députée sortante mais, à circonstances exceptionnelles, soutien exceptionnel : elle pourrait bénéficier, ce mercredi, de la visite de l'ancien Premier ministre François Fillon à Toul, révélait France 3 hier. L'artillerie lourde en somme.

 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©