Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe & Moselle
Martine Huot-Marchand, suppléante

Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter

Vidéo à la une

Agenda
mercredi 11 décembre 2019

Détail de la journée

A Paris - Assemblée nationale

8h30 Rencontre sur le thème "Devoir de vigilance : le cas de Total en Ouganda"
9h30 - 12h Commission des Affaires Economiques - Table ronde sur le e-commerce
12h - 15h Auditions sur la proposition de loi portant création d'une certification publique de RSE et d'une comptabilité du XXIeme siècle
15h - 16h30 Commission des Affaires Economiques - Audition du directeur général de l'ONF
17h - 0h30 Examen du projet de loi Economie Circulaire

En circonscription

15h - 17h Commission de suivi de site - Société des aciers d'armature pour le béton
Neuves-Maisons - Usine SAM
Dominique Potier sera représenté par Jean-Jacques RIHM


 
 





7 ans d'actions - la lettre du député


 
Lettre d'information
Restez informés des actualités de Dominique Potier tout au long de son mandat
 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr

contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tél : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

 

Actualités

Loi travail : des réponses concrètes aux préoccupations des jeunes

Loi travail : des réponses concrètes aux préoccupations des jeunes
A l'issue d'un cycle de travail engagé avec les organisations de jeunesse, un plan ambitieux en faveur de la jeunesse a été annoncé par le Premier ministre. Il représente une mobilisation de moyens exceptionnels, représentant entre 400 à 500 M€/an. Ce plan poursuit plusieurs objectifs clés :
 
  • Lutter contre la précarité de l'emploi des jeunes et favoriser leur embauche en CDI, avec la modulation des cotisations à l'assurance chômage pour renchérir le coût des contrats courts.
  • Améliorer l'accompagnement des jeunes vers l'emploi, avec la création d'une aide à la recherche du premier emploi (ARPE), pour 126 000 jeunes d'origine modeste ayant obtenu leur diplôme et en recherche d'emploi.
  • Améliorer la rémunération et les droits des apprentis, avec la prise en charge par l'Etat d'une augmentation des minima salariaux légaux des jeunes de 16 à 20 ans en apprentissage au 1er janvier prochain, une concertation pour une grille de rémunération modernisée des apprentis, et l'engagement d'un processus d'amélioration continue de la qualité de l'accompagnement des apprentis.
  • Renforcer le droit à la formation de tous les jeunes, avec l'amélioration de la poursuite d'études des bacheliers professionnels et technologiques (+2000 places par an en STS pendant 5 ans, nombre minimal de bacheliers technologiques en IUT), la revalorisation de 10% les bourses de lycée à la rentrée scolaire 2016, la création de 25 000 bourses de 1000€ annuels pour les étudiants issus des classes moyennes, la création de bourses pour les décrocheurs de 16 à 18 ans qui reprennent des études.
  • Améliorer l'accès des jeunes au logement et à la santé, avec la mise en place d'un droit universel à la garantie locative pour les jeunes de moins de 30 ans et un accès garanti et facilité à la CMU-C pour les jeunes en rupture avec leur famille.
     
Le gouvernement sera « attentif à ce que ces modifications puissent être mises en oeuvre rapidement » et qu'elles se mettent en oeuvre dans des conditions simples, permettant aux jeunes d'en bénéficier effectivement. Ainsi une mission, confiée à Antoine Dulin, membre du CESE, (Ancien délégué national des Scouts et Guides de France et vice-Président d'Esprit Civique), sera lancée ce mercredi pour passer en revue tous les dispositifs spécifiques aux jeunes, comme ceux dont ils sont exclus en raison de leur âge.

Un Conseil national d'orientation des politiques de jeunesse sera installé en juin prochain, placé auprès du Premier ministre, pour mettre en place un nouveau cadre de dialogue.

Lire le discours du Premier Ministre aux organisations de jeunesse.

Découvrir le détail des mesures annoncées
 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©