Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe & Moselle
Martine Huot-Marchand, suppléante

Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter

Vidéo à la une

Agenda
dimanche 19 novembre 2017

Détail de la journée

En circonscription

10h Assemblée Générale de FNACA
Toul
11h30 Volkstrauertag
Cimetière allemand d'Andilly
 










 
Lettre d'information
Restez informés des actualités de Dominique Potier tout au long de son mandat
 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr

contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tél : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

Actualités

03/11/2017

Kleber : 10 ans après

Kleber : 10 ans après
L'annonce de la fermeture du site Toulois de Michelin fut pour tous une traversée de l'épreuve et en premier lieu pour des centaines de familles : 823  emplois directs et au moins autant induits de façon indirecte. Après la fermeture du 516ème RGA, cette seconde vague de désindustrialisation lorraine dans le secteur automobile suscita une résistance syndicale à la hauteur du traumatisme. La réaction collective permit de négocier un plan social et de revitalisation économique ambitieux. 

Petit à petit, l'illusion d'une solution exogène s'efface et une vision commune se forge sur le territoire : effacer la friche locale, agir sur l'économie globale.
Re-qualification du pôle Toul Europe, naissance de Parole d'Entreprise, accompagnement du développement de PME. C'est le temps aussi de la montée en puissance d'une ingénierie économique au sein de la Communauté de Commune et de l'agence du pays et des "récits positifs" autour du renouveau viticole ou encore des activités liées à la seconde vie des produits, de la reconquête commerciale.

Parallèlement l'idée d'un Grand Toulois prend forme par la fusion de collectivités par trop fragmentées et la coopération avec le Grand Nancy s'ébauche avec le SCOT Sud lorrain. Malgré le choc fiscal lié au départ de Kléber, une nouvelle génération d'équipements, à l'instar du centre aquatique Ovive, vise à renforcer l'attractivité résidentielle du territoire. Ce fut la même logique après la création de l'école de la 2ème chance, pour la modernisation des lycées toulois à hauteur de 38 millions d'euros avec en ligne de mire la ressource humaine et la jeunesse comme premier atout local. 

Enracinement et ouverture : le monde politique comme celui de l'entreprise a tiré de cette "traversée de l'épreuve " une leçon claire. Coopération et innovation sont capitales pour gagner en autonomie vis à vis de la seule logique des multinationales. " Les  territoires les plus résilients, écrivait Fernand Braudel, ont un pied dans l'économie-monde et l'autre dans un système local vivant et solidaire "
 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©