Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe & Moselle
Martine Huot-Marchand, suppléante

Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter

Vidéo à la une

Agenda
mercredi 14 novembre 2018

Détail de la journée

En circonscription

9h30 - 12h30 Interventions au lycée Louis Bascan de Rambouillet sur le devoir de vigilance


En déplacement

18h30 - 20h30 Intervention sur le devoir de vigilance à la conférence du CCFD - Terre Solidaire Rhône Alpes
Lyon
 








 
Lettre d'information
Restez informés des actualités de Dominique Potier tout au long de son mandat
 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr

contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tél : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

 

Actualités

Vendredi 30 mars 2018

Fin de vie et soins palliatifs, évaluer et inventer

Fin de vie et soins palliatifs, évaluer et inventer
Les Etats généraux de la bioéthique inaugurés le 18 janvier 2018 sont une contribution précieuse au débat citoyen en amont d'une nouvelle loi bioéthique.
 

C'est dans ce temps politique que la question portant sur les limites éthiques encadrant la fin de vie est à nouveau posée. La fécondité des échanges démocratiques à venir dépendra en partie de la capacité du Gouvernement à partager avec toutes les parties prenantes une évaluation de la mise en oeuvre des dispositions législatives adoptées à l'issue d'un débat serein dans la Loi dite Claeys-Leonetti en 2016.
 

Au delà des mesures telles que la généralisation des directives anticipées, la collégialité du discernement ou la possibilité d'avoir recours à une sédation profonde, l'accès universel à des soins palliatifs constitue un socle commun sur lequel le Parlement a trouvé un accord unanime.
 

Un tel accompagnement médical et humain est à mon sens le combat qui prime. Je forme l'hypothèse que sa réussite permettra aux personnes concernées comme à notre société dans son ensemble d'envisager les controverses actuelles sous un jour nouveau.
 

Convaincu qu'il y a peu de défi republicain plus grand que de permettre à chacun de vivre le passage de la mort (à l'instar de celui de la naissance) dans une pleine dignité, je vais solliciter le Gouvernement pour, qu'en lien avec la société civile engagée auprès des personnes les plus fragiles, il nous éclaire sur les 2 questions suivantes :
 

De quelle manière l'Etat met il en oeuvre depuis 2 ans le déploiement d'une offre de soins palliatifs sur tous les territoires et sans discrimination de quelque nature que ce soit ?
 

Pouvons nous concevoir un grand investissement dans la recherche afin de faire grandir notre connaissance commune sur ce qui est en jeu de l'expérience humaine aux frontières de la vie ?

 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©