Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe & Moselle
Martine Huot-Marchand, suppléante

Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter

Vidéo à la une

Agenda
mercredi 19 juin 2019

Détail de la journée


A Paris - Assemblée nationale

8h30 Réunion sur le devoir de vigilance avec l'association Ressources Humaines Sans Frontières
10h Commission Nationale Agriculture et Ruralités du Parti Socialiste
14h Rencontre du collectif Accélérons avec la CPME
14h30 Réunion de la mission d'information sur lesrelations entre les grands donneurs d'ordre et les sous-traitants dans les filières industrielles  
15h Questions au Gouvernement
16h45 Commission des Affaires Economiques
Examen du projet de loi Energie et Climat
18h30 Conférence Esprit Civique - L'Europe comme boussole dans la mondialisation
21h30 Commission des Affaires Economiques
Examen du projet de loi Energie et Climat


En circonscription

 
13h30 Journée de cloture des Cadets de la Défense 2018-2019
Dominique Potier sera représenté par Martine Huot-Marchand
 
 





6 ans d'actions - la lettre du député


 
Lettre d'information
Restez informés des actualités de Dominique Potier tout au long de son mandat
 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr

contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tél : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

 

Actualités

Jeudi 7 février 2019

Europe inachevée : Acte 1

Europe inachevée : Acte 1
Mercredi, nous avons accueilli, avec Esprit Civique, Enrico Letta ancien président du Conseil des Ministres italien, dans le cadre du cycle de conférence « L'Europe inachevée ? » :

"A la fin des années 1950, au temps des pères fondateurs,  l'Europe représentait 21% de la population mondiale. Demain nous serons 5%. L'Asie produisait 15% des richesses du monde, un siècle plus tard elle en produira 45%."
Enrico Letta a mis en valeur "la prévoyance dont les pères fondateurs ont fait preuve en unissant les peuples après l'horreur de la seconde guerre mondiale. L'Europe unie est le seul espoir de préserver nos valeurs : abolition de la peine de mort, égalité femme-homme, droits des travailleurs, Etat-providence…"
Il a également insisté sur le fait que l'Europe est le seul continent où la démocratie est présente dans tous les Etats-membres, même si elle est aujourd'hui challengée par la montée des populismes et les tentations court-termistes de repli sur soi.

Nous avons entendu un homme à la fois meurtri par la situation politique de son pays mais également épris d'une indéfectible espérance pour l'Europe.

Avec Claire Versini, de l'Académie Notre Europe et le député Jacques Maire et l'ensemble des participants, la discussion a porté sur l'attente d'un nouveau projet européen plus juste et plus intelligible.

Rendez-vous pour la prochaine étape du cycle « L'Europe inachevée ? » le mercredi 6 mars, avec Cynthia Fleury, qui reviendra sur l'invention de la personne comme esquisse de la société européenne. Inscription ici


 

 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©