Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe & Moselle
Martine Huot-Marchand, suppléante

Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter

Vidéo à la une

Agenda
vendredi 06 décembre 2019

Détail de la journée

En circonscription

8h - 11h Journée des Communautés Educatives
Toul - Etablissement Vathelot
11h-14h Assemblée Générale Paroles d'Entreprise
Toul - Espace K
14h30 Rendez-vous à la permanence parlementaire
Toul - permanence
16h30 Réunion sur les ouvrages
Nancy - Préfecture
Dominique Potier sera représenté par Jean-Jacques RIHM
18h00 Lancement des fêtes de fin d'annéess
Toul
19h30 Trophée du Sport 2019
Toul - Salle de l'Arsenal
20h30 Assemblée Générale de l'Ecole de Musique du Saintois
Haroué - Salle polyvalente
 





7 ans d'actions - la lettre du député


 
Lettre d'information
Restez informés des actualités de Dominique Potier tout au long de son mandat
 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr

contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tél : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

 

Travaux législatifs

Jeudi 12 février 2015

Devoir de vigilance : une nouvelle proposition de loi déposée

Devoir de vigilance : une nouvelle proposition de loi déposée
Suite au renvoi en Commission de la proposition de loi sur le devoir de vigilance des maisons-mères le 29 janvier dernier, et conformément aux engagements pris avec le Gouvernement, un nouveau texte de loi a été déposé aujourd'hui par le groupe SRC à l'Assemblée nationale.

Conçu comme une première étape et plus solide juridiquement, ce texte doit permettre d'atteindre les objectifs de la proposition de loi initiale. Il crée une obligation, pour les sociétés transnationales, d'établir et de mettre en oeuvre de façon effective un plan de vigilance destiné à prévenir les atteintes aux droits de l'Homme et à l'environnement sur leurs chaines de production. Le non-respect de cette obligation engage la responsabilité de son auteur pour la réparation des dommages causés.

Fruit d'un travail de près de deux ans avec mes collègues Philippe Noguès (SRC) et Danielle Auroi (Ecologiste), de nombreuses ONG, les principaux syndicats français, et les trois autres groupes de la majorité parlementaire, cette proposition de loi pose un principe novateur qui permet de franchir un pas vers une nouvelle génération de droits – garants du principe de loyauté et de réciprocité dans la globalisation – à l'image du combat contre les paradis fiscaux.

Le débat parlementaire devra permettre, en concertation avec toutes les parties prenantes, de préciser les modalités d'application de ce dispositif.

La France adopte une position pionnière qui a vocation à être suivie par les pays membres de l'Union, notamment par l'adoption de directives européennes. Cette étape significative en appellera d'autres à l'avenir.

La proposition de loi sera examinée dans l'hémicycle la semaine du 30 mars 2015.

La Proposition de loi relative au devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d'ordre, n° 2578, est disponible sur le site de l'Assemblée nationale
 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©