Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe & Moselle
Martine Huot-Marchand, suppléante

Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter

Vidéo à la une

Agenda
lundi 19 août 2019

Détail de la journée

En circonscription

8h à 12h Réunion à la permanence parlementaire
Toul
14h à 19h  Visites d'entreprises - secteur de la grande distribution
Toul et environs
 





6 ans d'actions - la lettre du député


 
Lettre d'information
Restez informés des actualités de Dominique Potier tout au long de son mandat
 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr

contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tél : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

 

Actualités

Mardi 29 décembre 2015

Déchéance de nationalité : pour une sortie par le haut, dans l'unité

Déchéance de nationalité : pour une sortie par le haut, dans l'unité
L'extension de la déchéance de nationalité est une mesure symbolique, sans effet opérationnel. En revanche, le risque de fragiliser l'unité nationale est réel.
 
Face au terrorisme, un combat sans merci s'impose et au coeur des fêtes j'ai salué, au nom de nos concitoyens, les soldats du Toulois mobilisés au Levant et dans la mission Sentinelle.
 
Résister, ce sera lutter - de la façon la plus radicale qui soit - contre ceux qui sont complices du terrorisme en le finançant de façon directe ou indirecte.
 
Mais la radicalité républicaine, à mon sens, c'est aussi de répondre au vide béant d'espérance commune qui est un puissant terreau du fanatisme.
 
Au nom de nos valeurs communes et avec le sens des responsabilités qui sont les nôtres, débattons dans le respect.
Et rassemblons-nous autour de symboles forts, parce qu'universels, autour de propositions nouvelles pour notre République : une mesure d'indignité venant compléter l'arsenal répressif et dans l'esprit de l'hommage aux Invalides, un service civique visant l'apprentissage des droits et devoirs pour tous.
 
Le terrorisme est potentiellement une bombe à fragmentation pour notre société. Résister, c'est faire République, c'est affirmer sans candeur, mais en paroles et en actes : "nous sommes unis". 
 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©