Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe & Moselle
Martine Huot-Marchand, suppléante

Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter

Vidéo à la une

Agenda
lundi 19 août 2019

Détail de la journée

En circonscription

8h à 12h Réunion à la permanence parlementaire
Toul
14h à 19h  Visites d'entreprises - secteur de la grande distribution
Toul et environs
 





6 ans d'actions - la lettre du député


 
Lettre d'information
Restez informés des actualités de Dominique Potier tout au long de son mandat
 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr

contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tél : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

 

Actualités

Mardi 30 août 2016

Crise du lait : le rendez-vous de la Loi Sapin2

Crise du lait : le rendez-vous de la Loi Sapin2
Le 14 septembre, je participerai à la commission mixte paritaire du projet de loi relatif à la transparence, la lutte contre la corruption et la modernisation de la vie économique - dit « Sapin 2 » - comme rapporteur pour avis sur le volet économie.

Avec le groupe SER (Socialiste, écologiste et républicain) et en lien avec le Gouvernement, nous prenons l'engagement de tout mettre en oeuvre pour aboutir sur les avancées que nous avons portées à un accord avec le Sénat : renforcement du pouvoir des organisations de producteurs dans leur rapport aux industriels, sanction par une astreinte de 2% du chiffre affaire pour non-publication des comptes par des groupes comme Lactalis, prise en compte des coûts de production et de la valeur ajoutée dans les négociations au sein de la filière, interdiction de commercialiser les droits à produire, lutte contre l'accaparement des terres...
 
Aboutir sur ces avancées adoptées dans l'unité au-delà de la majorité manifestera avec force notre solidarité avec les producteurs qui traversent une crise profonde. Nos propositions sont une part des solutions attendues pour réformer une Loi de modernisation de l'économie (LME) qui a provoqué le déséquilibre actuel. L'autre cause profonde du désordre est la désinvolture qui a présidé à l'abandon des quotas laitiers : la réponse passe par une Europe qui renoue avec son inspiration sociale-démocrate. 
 
Pour les libéraux "lorsqu'il restera 2 fermes en Europe, il y en aura encore une de trop !"
 
Pour la dignité des éleveurs, la santé de notre économie rurale, la qualité et la sécurité de notre alimentation, nous devons avec fierté agir pour des régulations modernes et justes. 
 
 
 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©