Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe & Moselle
Martine Huot-Marchand, suppléante

Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter

Vidéo à la une

Agenda
jeudi 27 juin 2019

Détail de la journée

A l'Assemblée Nationale

8h - 13h Planet A : Forum International de l'Agriculture
Châlons-en-Champagne

En circonscription 

11h30 Barbecue de la Résidence Beau Site
Haroué
Dominique Potier sera représenté par Martine Huot-Marchand
15h - 17h Rencontres nationales des SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale)
Centre des congrès Robert Schumann - Metz
18h  Inauguration du Festival Humaniste "Là haut sur la colline" et participation à une conférence
Colline de Sion
 





6 ans d'actions - la lettre du député


 
Lettre d'information
Restez informés des actualités de Dominique Potier tout au long de son mandat
 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr

contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tél : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

 

Travaux législatifs

Jeudi 10 décembre 2015

Contre le gaspillage alimentaire : unanimité à l'Assemblée !

Contre le gaspillage alimentaire : unanimité à l'Assemblée !
Au coeur de la COP21, les députés de tous les bords politiques se sont mis d'accord pour voter d'une seule voix une proposition de loi qui s'attaque au problème du gaspillage alimentaire en France. Ce phénomène représente entre 20 et 30 kg de nourriture jetés chaque année par habitant. Cette loi associe consommateurs, collectivités territoriales, cantines scolaires, hôpitaux, restaurateurs, entreprises, agriculteurs, industriels... pour atteindre l'objectif de réduire de moitié du gaspillage alimentaire en France d'ici 2025.

 

  • Cette loi établit une hiérarchie des actions à mettre en place pour éviter de jeter de la nourriture : prévention du gaspillage, puis don ou transformation pour la consommation humaine, puis valorisation pour l'alimentation animale et enfin compost ou valorisation énergétique.
     
  • Les grandes surfaces ne pourront plus jeter ou détruire, par "javellisation", des denrées consommables qui pourraient être données ou valorisées autrement. Les grandes surfaces de plus de 400 mètres carrés devront donc passer convention avec une ou plusieurs associations de solidarité pour donner les invendus consommables qui finissent aujourd'hui à la poubelle.

 

  • La lutte contre le gaspillage sera également inscrite dans les parcours scolaires, tant l'éducation est fondamentale pour changer les comportements. Elle pourra aussi être mise en oeuvre dans le cadre de la responsabilité sociale et environnementale des entreprises.


Retrouvez le texte de la proposition de loi



"Une société qui gaspille, qui jette, une société du low cost, est une société qui fabrique au bout du monde de l'esclavage, dans les chaînes de production, et qui fait du consommateur occidental repu une forme d'homme-objet qui incorpore une part de déchet dans son humanité.

Cette lutte contre le gaspillage alimentaire que vous engagez, cher Guillaume Garot, porte précisément la promesse de redonner du sens à nos vies, de redonner du sens à la vie, en associant le juste et la survie de l'humanité."


Retrouvez le texte de mon discours

 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©