Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe & Moselle
Martine Huot-Marchand, suppléante

Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter

Vidéo à la une

Agenda
dimanche 25 août 2019

Détail de la journée

En circonscription

9h30 Commémoration de la rafle du 31 août 1944
Saulxures-les-Vannes
11h30 Commémoration des évènements tragiques des 15 et 18 août 1944 
Boucq
14h00 Fête du miel
Battigny
16h00 Concours départemental de labour 
Ceintrey
 





6 ans d'actions - la lettre du député


 
Lettre d'information
Restez informés des actualités de Dominique Potier tout au long de son mandat
 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr

contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tél : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

 

Actualités

Vendredi 31 juillet 2015

''Thiaucourt-Regniéville : Le député en visite à la Gendarmerie''

''Thiaucourt-Regniéville : Le député en visite à la Gendarmerie''

Retrouvez l'article de l'Est Républicain, paru ce jour.

Dominique Potier, député de la circonscription qui se veut proche du terrain, est venu dernièrement dans le secteur, accompagné de son attaché parlementaire.
 

Après la visite de l'entreprise Ciolli de Beaumont qui est une belle histoire familiale, il a fait une halte à la brigade de proximité de Thiaucourt où il a été accueilli par l'adjudant Reynaud, adjoint au commandant de communauté de brigades de Pagny-Thiaucourt et par le gendarme Thiébaut, adjoint au commandant de brigade de proximité de Thiaucourt qui lui ont fait visiter les locaux. Le député a eu l'occasion d'échanger avec les gendarmes et gendarmes-adjoints. L'effectif de la communauté de brigades est de dix sous-officiers et cinq gendarmes-adjoints. « Vous êtes le lien avec le territoire et ses habitants », a étayé Dominique Potier.
 

Les gendarmes ont fait part de leurs soucis. Ils souhaitent aussi que les gendarmes-adjoints aient un peu plus de responsabilités. Avec la communauté de brigades, il y a une perte de proximité et moins de lien avec les maires des villages et les habitants en raison de la mobilité des gendarmes sur un plus grand territoire. Par contre, un gros effort a été fait au niveau de l'informatique et des logiciels. Il a été bien sûr question de petite délinquance, de vol de matériel agricole et de cas de violence.

Et chez les pompiers
 

Continuant sa tournée dans les services publics du territoire, Dominique Potier a ensuite rejoint le centre de secours où l'attendait Gauthier Brunner, conseiller départemental, président du Casdis (Conseil d'administration des services d'incendie et de secours) qui effectuait lui aussi sa première visite chez les pompiers et était accompagné du colonel Beaudoux, directeur départemental des services d'incendie et de secours, du capitaine Franzetti, chef de groupement par intérim, en présence d'Olivier Jacquin, président de la communauté de communes du Chardon Lorrain, de Gérard Barozzi et Mado Fehlen, adjoints au maire, et des sapeurs-pompiers.
 

Après présentation du matériel, le travail des sapeurs-pompiers volontaires a été évoqué ainsi que les problèmes liés aux locaux devenus trop étroits.
 

Il a été question bien sûr de la construction de la future caserne des sapeurs-pompiers. Un projet commun SDIS, commune et communauté de communes du Chardon Lorrain.
 

Le député apportait une bonne nouvelle, il avait porté ce dossier exemplaire à l'attention du ministère de l'Intérieur qui vient d'allouer une subvention de 137.000 € au projet.
 

Rendez-vous pour la pose de la première pierre du nouveau centre de secours en décembre prochain.

Que ce soit à la gendarmerie ou chez les pompiers, des échanges fructueux ont eu lieu en toute simplicité autour d'une boisson rafraîchissante.

 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©