Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe & Moselle
Martine Huot-Marchand, suppléante

Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter

Vidéo à la une

Agenda
mardi 23 juillet 2019

Détail de la journée

En circonscription

9h00 Rendez-vous presse sur le devoir de vigilance des multinationales
9h30 Rendez-vous avec la Fondation européenne pour le Climat
10h45 Réunion du groupe socialistes et apparentés
12h Rencontre avec la climatologue Valérie Masson-Delmotte, Greta Thunberg et les jeunes du collectif Youth Climate France organisée par Accélérons
15h Questions au Gouvernement
16h Vote par scrutin public sur le projet de ratification du CETA
16h30 Réunion parlementaire sur l'ESS
18h30 Bureau national du Parti Socialiste
20h Rencontre de fin de session organisée par la Présidence de l'Assemblée nationale
 





6 ans d'actions - la lettre du député


 
Lettre d'information
Restez informés des actualités de Dominique Potier tout au long de son mandat
 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr

contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tél : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

 

Actualités

Vendredi 1er juillet 2016

''Demain j'arrête !''

''Demain j'arrête !''
Par Martine Huot-Marchand

J'ai assisté ce 1er juillet, à La Filoche, à la projection de la video intitulée : "Drogues - Alcool - Tabac, demain j'arrête ! ".

Ce documentaire a été réalisé par 10 adolescents de la communauté de communes de Moselle-et-Madon, accompagnés par des animateurs et des gendarmes de la brigade de prévention de la délinquance juvénile, et avec l'aide d'un réalisateur. Ce projet, conduit dans le cadre de la politique menée par le conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance de Moselle et Madon, a reçu le soutien du Conseil Départemental, de la Région, de la Caisse d'Allocations Familiales et du Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance.

La finalité du document : sensibiliser, informer, expliquer, témoigner. Les objectifs sont atteints, grâce à la façon percutante qu'ont eu les jeunes d'aborder l'information, leur sensibilité et leur écoute lors des micros-trottoirs. Les interviews croisés de spécialistes n'ont rien éludé de la problématique : celle du procureur de la République, représentant la loi, celle du coordinateur sécurité routière de la préfecture, représentant le risque pour soi et la société, celle d'un médecin du service addictologie du CHU de Nancy, représentant la santé…

C'est une excellente illustration de ce qui marche dans la durée pour soutenir les personnes atteintes d'addiction et leur famille, c'est-à-dire, la co-construction avec et pour les acteurs concernés dans une approche pragmatique et concertée.




 
 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©