Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe & Moselle
Martine Huot-Marchand, suppléante

Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter

Vidéo à la une

Agenda
mercredi 14 novembre 2018

Détail de la journée

En circonscription

9h30 - 12h30 Interventions au lycée Louis Bascan de Rambouillet sur le devoir de vigilance


En déplacement

18h30 - 20h30 Intervention sur le devoir de vigilance à la conférence du CCFD - Terre Solidaire Rhône Alpes
Lyon
 








 
Lettre d'information
Restez informés des actualités de Dominique Potier tout au long de son mandat
 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr

contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tél : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

 

Actualités

Samedi 1er septembre 2018

Retour sur l'université rurale des Foyers Ruraux de Meurthe-et-Moselle

Retour sur l'université rurale des Foyers Ruraux de Meurthe-et-Moselle
L'Université Rurale des Foyers Ruraux de Meurthe et Moselle à Tantonville dans le Saintois a permis de lancer le 70 ème anniversaire du mouvement avec ce texte qui nous rappelle la source et l'actualité du projet de l'éducation populaire : faire naître des citoyens.

"Imaginez… 1945… La seconde guerre mondiale vient de s'achever. 60 millions de morts dont plus d'un demi-million rien qu'en France. Notre pays est ravagé - un million de familles françaises est sans abri, des villes entières ont été rasées, toute l'économie du pays est à reconstruire…

Et pourtant, dès le milieu de la guerre, alors que notre pays subissait le joug de l'occupant, alors que le régime de Vichy voulait mouler la jeunesse dans une idéologie dont la devise était « travail, famille, patrie », dans les maquis, beaucoup de résistants, quelles que soient leurs origines - bourgeoises ou ouvrières - rurales ou citadines, ont appris à vivre ensemble, à coopérer, à construire collectivement. Ils ont débattu, élaboré des méthodes d'enseignement, imaginé et préparé ce dont le pays et sa jeunesse auraient besoin quand la libération viendrait.

J'ai toujours trouvé incroyable la capacité qu'ont eu ces gens, dans un des pires moments de notre histoire, à conserver l'absolue certitude qu'un jour la barbarie serait terrassée, et alors que leur propre vie était chaque jour menacée, de se projeter avec détermination dans la construction de cet avenir dans un programme humaniste et visionnaire que le Conseil National de la Résistance intitula magnifiquement : « Les jours heureux ».
Nous leur devons tellement…

C'est sur ces convictions et dans cette réalité d'après-guerre que naissent et se développent les Foyers Ruraux.

Mais pourquoi des Foyers Ruraux et surtout pour quoi faire ?

Dès 1945, les fondateurs des Foyers Ruraux décrivaient le sens de leur combat:
« Nous ne renoncerons pas. Nous appellerons sans trêve tous les esprits soucieux du progrès social à s'unir pour se libérer. Que tenter, au village, pour participer à cette libération, pour que le peuple devienne vraiment « le peuple souverain » ? Nous édifierons des Foyers Ruraux où tous ceux qui aspirent à une vie complète trouveront des moyens d'épanouissement ».

Progrès social et transformation de la société, émancipation et épanouissement des personnes par l'action collective, voilà les objectifs initiaux des Foyers Ruraux.

Revenons en Meurthe & Moselle à la fin de l'été 1948. La guerre n'est finie que depuis 36 mois et le pays se reconstruit lentement.
Louis RANCELANT, instituteur et président du Foyer Rural d'Emberménil a réuni les présidents des 6 autres Foyers Ruraux de Meurthe & Moselle. Robert PERRIN est venu de Bénaménil, Albert MOINE de Gerbéviller, Jean DUBUY d'Haraucourt, André BOUBEL de Jezainville, Maurice LAURENT de Malleloy et André LAURENT de Xirocourt.
Si les Foyers Ruraux se portent bien et se développent, leurs responsables sont conscients de la nécessité de s'unir pour être plus forts.
A l'ordre du jour de cette réunion, la création de la fédération départementale des Foyers Ruraux de Meurthe & Moselle dont les statuts seront déposés officiellement quelques mois plus tard, le 20 octobre 1949.

L'an prochain, nous fêterons ensemble cet anniversaire. Et 70 ans après la création de notre fédération, la même question mérite d'être reposée : des Foyers Ruraux pourquoi et pour quoi faire ?

Certes, nous ne sommes plus aux lendemains de la guerre dans un pays à reconstruire. Notre société et tout notre environnement se sont rapidement transformés - de façon parfois déroutante.

Et pourtant, les objectifs des Foyers Ruraux d'aujourd'hui sont-ils si différents de ceux d'hier ?
 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©