Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe & Moselle
Martine Huot-Marchand, suppléante

Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter

Vidéo à la une

Agenda
mercredi 11 décembre 2019

Détail de la journée

A Paris - Assemblée nationale

8h30 Rencontre sur le thème "Devoir de vigilance : le cas de Total en Ouganda"
9h30 - 12h Commission des Affaires Economiques - Table ronde sur le e-commerce
12h - 15h Auditions sur la proposition de loi portant création d'une certification publique de RSE et d'une comptabilité du XXIeme siècle
15h - 16h30 Commission des Affaires Economiques - Audition du directeur général de l'ONF
17h - 0h30 Examen du projet de loi Economie Circulaire

En circonscription

15h - 17h Commission de suivi de site - Société des aciers d'armature pour le béton
Neuves-Maisons - Usine SAM
Dominique Potier sera représenté par Jean-Jacques RIHM


 
 





7 ans d'actions - la lettre du député


 
Lettre d'information
Restez informés des actualités de Dominique Potier tout au long de son mandat
 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr

contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tél : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

 

Actualités

Mardi 6 octobre 2015

Milieux populaires et République : défi pour l’action politique

Milieux populaires et République : défi pour l’action politique
De nombreuses études ont scanné la fracture entre « les invisibles » et les « élites ». Esprit Civique, pour sa part, a cherché les conditions d'une réconciliation.

En dialogue avec des associations et des fédérations d'éducation populaire (ATD Quart-Monde, le MRJC, le Secours catholique-Caritas France et l'UNIOPSS) et nourri par les réflexions de témoins engagés dans la compréhension de notre société (universitaires et responsables associatifs*) réunis au cours de quatre débats à l'Assemblée nationale, Esprit Civique rend publique une contribution de décryptage et de propositions concrètes à l'attention des décideurs politiques.

Face au « désoeuvrement » massif et à l'ampleur de la défiance des milieux populaires envers les partis politiques traditionnels, il est urgent de redonner du sens à la fraternité, « faire avec et pour les autres », valeur trop souvent oubliée de la devise républicaine.

Pour inscrire les plus fragiles au coeur d'un projet collectif de long-terme, nous proposons de fonder un nouveau pacte républicain basé sur l'égale dignité et le goût de l'effort, de la responsabilité et de la justice. Pour rétablir la confiance avec la chose publique, il ne s'agit pas d'inventer de nouvelles institutions mais de les rendre « populaires ».

Nous sommes convaincus que les attentes déçues des milieux populaires nous parlent en réalité de ce qu'espère sans le dire la majorité de nos concitoyens. Elles ne sont pas uniquement matérielles, elles relèvent aussi de l'éthique. Obnubilés par la gestion du court terme, les décideurs politiques et économiques ne parviennent pas à insuffler une vision de l'avenir qui fasse le lien entre l'imaginaire et le réel. Nous réaffirmons ici que notre République puisera sa force dans la vérité d'un récit humaniste qui donne un sens aux mutations actuelles.

* Pascal Aubert, Huguette Boissonnat, Xavier Desjardins, Marcel Gauchet, Florent Guéguen, Jacques Julliard, Pierre Rosanvallon, Stéphane Rozès, Patrick Viveret, Michel Wieviorka.

Découvrez la contribution

Lire l'article de La Croix paru ce jour
 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©