Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe & Moselle
Martine Huot-Marchand, suppléante

Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter

Vidéo à la une

Agenda
samedi 14 décembre 2019

Détail de la journée

En circonscription

8h00 - 12h00 Rendez-vous à la permanence parlementaire
Toul - Permanence Parlementaire
12h00 Interview en direct dans le 12/13
Nancy - France 3 Lorraine
14h30 Fête de Noël au pied de la colline
Saxon-Sion
15h30 Fête de Noël Horizons Solidaires au sommet de la colline
Saxon-Sion
16h30 Marché de Noel
Liverdun - salle Champagne
18h30 Cérémonie de la Sainte-Barbe
Neuves-Maisons - Centre d'intervention
19h30 Concert des Trois Chorales
Toul - Chapelle de l'Hôpital
20h30 90 ans des MRJC
Bagneux
 





7 ans d'actions - la lettre du député


 
Lettre d'information
Restez informés des actualités de Dominique Potier tout au long de son mandat
 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr

contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tél : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

 

Actualités

Mardi 14 juillet 2015

Liberté, égalité, fraternité : Responsabilité !

Liberté, égalité, fraternité : Responsabilité !

Communiqué de presse

La 3ème conférence onusienne sur le financement du développement met en exergue la contribution du secteur privé comme réponse aux Objectifs du Développement Durable.
Aux côtés des États et de la société civile, les grandes entreprises peuvent et doivent aujourd'hui et demain jouer un rôle positif pour une mondialisation plus humaine. Dans cette perspective, le pire serait de faire illusion. C'est particulièrement vrai des entreprises transnationales dont la responsabilité doit être à la hauteur de la puissance.
La charité ne peut se substituer à la justice en matière de fiscalité. En payant l'impôt là où ils produisent leurs bénéfices, les géants de l'économie peuvent réellement lutter contre la misère, notamment dans les pays les moins avancés.
L'autre exigence est celle de la responsabilité sociale et environnementale. Les initiatives éthiques en la matière sont bienvenues mais c'est à la Loi de libérer les victimes de ce qui peut s'apparenter à des esclavages modernes.
Le respect des Droits implique un "Devoir de vigilance". La Loi, qui en France porte ces principes pionniers, est combattue par les plus libéraux et les plus conservateurs. 
En ce 14 juillet républicain à Addis Abeba, nous formons le voeu que l'irresponsabilité juridique des multinationales comme les paradis fiscaux seront bientôt abolis comme le fut la traite négrière.
Cette avancée  doit être une fierté partagée par les États car conforme à leurs engagements au sein des Nations Unis et une fierté partagée par les entreprises au nom d'une économie plus loyale.
Dignité humaine, justice et prévention des atteintes à l'environnement, c'est à ces conditions-là que l'innovation privée peut, à côté des coopérations publiques, tenir la promesse de la COP 21.

Signataires :
Dominique POTIER, Député de Meurthe-et-Moselle
Danielle AUROI, Députée du Puy-de-Dôme
François LONCLE, Député de l'Eure
Renan DANTEC, Sénateur de Loire Atlantique
Christophe BOUILLON, Député de Seine-Maritime
 
 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©