Dominique Potier
Député de la 5e circonscription de Meurthe & Moselle
Martine Huot-Marchand, suppléante

Vous êtes ici :
  Contact Lettre d'information Facebook Twitter

Vidéo à la une

Agenda
mercredi 16 janvier 2019

Détail de la journée

A Paris - Assemblée nationale 

8h30 Rendez-vous sur le devoir de vigilance
9h30  Commission des Affaires Economiques - Audition sur les métiers d'art et le patrimoine vivant 
12h30 Réunion du groupe inter-parlementaire Accèlérons 
13h30 Audition sur la proposition de loi relative à la création d'un fonds d'indemnisation des victimes de produits-phytosanitaires 
15h  Questions au Gouvernement 
16h30 Commission des Affaires Economiques - Audition de Madame Jacqueline Gourault - Ministre de la Cohésion des Territoires et des relations avec les collectivités territoriales 
18h Réunion avec la Fondation Jean Jaurès 
 





6 ans d'actions - la lettre du député


 
Lettre d'information
Restez informés des actualités de Dominique Potier tout au long de son mandat
 


> L'activité de votre député sur le site citoyen NosDéputés.fr

contactPermanence parlementaire
27 avenue du Maréchal Foch
54200 TOUL
Tél : 03 83 64 09 99
Fax : 03 83 64 31 05
Nous écrire

 

Actualités

Addis Abeba : une conférence mondiale pour le développement

Addis Abeba : une conférence mondiale pour le développement
J'accompagne les Ministres Laurent Fabius et Annick Girardin à la 3ème Conférence sur le financement du développement qui se tient à Addis Abeba, en Ethiopie, du 13 au 15 juillet. Un rendez-vous majeur en amont du Sommet de New-York en septembre et de la COP 21 à Paris en décembre.
 
Aux côtés des grandes ONG françaises (OXFAM, CCFD-Terre Solidaire, Action Contre La Faim…), je porterai les combats que je défends avec d'autres depuis trois ans à l'Assemblée nationale, comme rapporteur du projet de loi Canfin (relatif à la politique de solidarité internationale), de la proposition de loi sur le devoir de vigilance des sociétés-mères (RSE), ou encore comme chef de file des socialistes dans la lutte contre les paradis fiscaux et la spéculation sur les marchés agricoles et alimentaires.
 
Dans le cadre des discussions à venir, je militerai pour une augmentation significative de l'aide au développement ainsi qu'une orientation qualitative de ces crédits.
 
Au-delà des questions sécuritaires et humanitaires que pose la gestion des migrants, nous sommes appelés à bâtir avec l'Afrique un espace de coopérations pour affronter les défis du 21ème siècle : réduire la misère, réguler les migrations, nourrir le monde, maitriser les ressources, commercer justement, lutter contre le changement climatique.

Retrouvez le programme de la délégation ministérielle
 
 
 
Assemblée nationale
CMS : Flexit©